Lyon: prison ferme pour une agression homophobe

Lyon: prison ferme pour une agression homophobe

Publié le :

Jeudi 14 Février 2019 - 14:37

Mise à jour :

Jeudi 14 Février 2019 - 14:43
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme a été condamné mercredi 13 par le tribunal correctionnel de Lyon à 12 mois de prison ferme pour l'agression homophobe d'un couple en marge de la Fête de la musique en 2017.

Le seul tort des victimes a été de simplement se tenir la main dans la rue. Un homme a été condamné par le tribunal correctionnel de Lyon à douze mois de prison ferme pour l'agression homophobe d'un couple en marge de la Fête de la musique, en 2017. L'audience a eu lieu mercredi. Deux circonstances aggravantes ont été retenues: "violences en réunion" et agression à "caractère homophobe". 

Les faits ont eu lieu dans le 9ème arrondissement de la capitale des Gaules vers 2h30 du matin. Le couple croise alors la route d'un groupe de trois personnes, deux hommes et une femme. Les deux victimes ont alors été interpellées et insultées par la jeune femme. "On a d'abord rien dit puis on a fini par répondre et là, les deux gars ont commencé à nous taper. Ça a été très violent", avaient-elles raconté à France Bleu.

Lire aussi - Triple agression homophobe devant un bar gay à Bordeaux, 2 plaintes déposées

"Les coups pleuvent. Les deux compagnons se défendent tant bien que mal. Un des agresseurs assène un coup de bouteille sur la tête d'Alfredo pendant que l'autre frappe si violemment Boris à la jambe qu'il lui brise le tibia", poursuit la radio. "Tu as mal hein sale PD?!", leur a alors lancé la jeune fille. La fracture, qui a nécessité une opération, a valu à l'une des vicitmes pas moins de 45 jours d'ITT.

La jeune femme qui avait déclenché l'agression a quant à elle écopé de quatre mois de prison avec sursis pour "injure publique" et devra effectuer un stage de citoyenneté. Un troisième mis en cause, un SDF, ne s'est pas présenté à l'audience mercredi.

"Nous sommes totalement satisfaits puisque les réquisitions du procureur ont été suivies, mes clients sont soulagés. Pour eux, il était important de tourner la page de ce traumatisme incroyable", a déclaré maître Simon Ulrich, saluant un "message important dans un contexte d'homophobie croissante".

Le nombre de plaintes pour actes homophobes a augmenté en France l'an dernier. Selon le ministère de l'Intérieur, 262 ont été déposées entre janvier et septembre 2018, soit 15% de plus qu'en 2017.

Voir:

"Ligue du LOL": après la misogynie, les dérapages homophobes

Victime d'homophobie, Bilal Hassani porte plainte

Après l'agression, la délicate reconstruction des victimes d'homophobie

Un homme a été condamné mercredi 13 par le tribunal correctionnel de Lyon à un an de prison ferme pour l'agression homophobe.

Commentaires

-