Lyon: il fait une chute mortelle, son collègue prend la fuite

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Lyon: il fait une chute mortelle, son collègue prend la fuite

Publié le 24/04/2018 à 14:41 - Mise à jour à 14:53
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A Lyon (Rhône), un homme a été interpellé et placé en garde à vue après la chute mortelle d'un de ses collègues. Lorsque l'incident s'est produit, il a pris la fuite sans lui apporter son aide et sans prévenir personne.

Il a pris la fuite. A Lyon (Rhône), un homme a été interpellé et placé en garde à vue après la chute mortelle d'un de ses collègues, selon une information rapportée ce mardi 24 par Le Progrès. Les faits se sont produits dimanche 22 aux alentours de 7h du matin dans le Ier arrondissement de la ville. Ce jour-là, la victime a invité son camarade à venir boire un verre à son domicile après leur nuit de travail.

Puis, pour une raison encore indéterminée, il a décidé de monter sur le toit de l'immeuble en passant par le balcon de l'appartement. C'est là que l'accident s'est produit. L'homme a perdu l'équilibre et a chuté de plusieurs étages. Grièvement blessé, il n'a pas survécu.

Probablement pris de panique, son invité, qui a assisté à toute la scène, a pris la fuite sans lui apporter secours et sans prévenir personne. Interpellé peu après les faits, il a été placé en garde à vue pour non-assistance à personne en danger.

Lire aussi - Grenoble: un homme chute et se blesse en urinant du haut d'une berge

Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale. Les premiers éléments recueillis ont confirmé que la chute était bien accidentelle. Pour autant, plusieurs questions restent aujourd'hui sans réponse. On ignore par exemple si l'homme aurait pu survivre à ses blessures si son collègue avait prévenu les secours.

Comme le précise le code pénal, "quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours" peut être puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


A Lyon (Rhône), un homme a été placé en garde à vue après la chute mortelle d'un de ses collègues.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-