Lyon: un homme infidèle frappé par quatre de ses maîtresses

Lyon: un homme infidèle frappé par quatre de ses maîtresses

Publié le :

Jeudi 05 Avril 2018 - 06:51

Mise à jour :

Jeudi 05 Avril 2018 - 08:23
Quatre femmes ont été placées en garde à vue à Lyon après avoir mené une expédition punitive contre leur amant à Lyon. Frappé, ce dernier a reçu quatre jours d'ITT.
©Pascal Pavani/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Bafouées, elles voulaient se venger. Un homme de 27 ans a été agressé à son domicile de Sathonay-Camp, près de Lyon, par quatre de ses maîtresses qu'il cumulait. Une passion pour les femmes qui lui a tout de même valu de passer un mauvais quart d'heure, sanctionné par quatre jours d'interruption totale de travail.

Selon les premières informations disponibles sur ce fait divers surprenant révélé par le journal Le Progrès, l'homme avait l'habitude de séduire des jeunes femmes sur Internet, à un rythme visiblement soutenu, avant de passer à l’action physiquement. Il aurait eu de nombreuses histoires sans lendemain tout en entretenant plusieurs relations suivies.

Lire aussi - Gard: il surprend sa femme et son amant en pleins ébats et agresse ce dernier au couteau

Rien ne dit comment ces quatre femmes bafouées se sont rencontrées mais une chose est sûre comprenant toutefois que leur amant les trompait, elles ont décidé de se venger ensemble, en organisant toutes les quatre une expédition punitive.

Les quatre femmes se sont donc présentés à son domicile et l'ont d'abord copieusement insulté et menacé. Les choses ont complètement dégénéré avec des coups portés contre l'infidèle et même un vase brisé sur sa tête. Les jeunes femmes ont également fait main basse sur des vêtements, un téléphone portable et d'autres objets, des cadeaux offerts à leur compagnon infidèle, à titre de compensations. L'homme n'a dû son salut qu'à l'intervention des gendarmes, alertés par des voisins.

Pris en charge par les secours et hospitalisé, le Don Juan a écopé de quatre jours d'ITT.

Les maîtresses ont été placées en garde à vue et devraient être jugées le 17 septembre pour violences et vols en réunion. 

 

Le Don Juan a été agressé par quatre femmes en quête de vengeance.


Commentaires

-