Lyon: un pasteur évangéliste à la tête d'un important réseau de prostitution

Lyon: un pasteur évangéliste à la tête d'un important réseau de prostitution

Publié le :

Vendredi 29 Septembre 2017 - 19:04

Mise à jour :

Vendredi 29 Septembre 2017 - 19:06
Plusieurs proxénètes ont été mis en examen ce vendredi dans le cadre du démantèlement d'un vaste réseau de prostitution, à la tête duquel se trouvait un pasteur évangéliste de 33 ans, qui allait lui-même chercher les prostituées dans un centre pour migrants en Italie.
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Au moins 18 personnes ont été mises en examen pour proxénétisme jeudi 28 et ce vendredi 29 dans le cadre du démantèlement d'un vaste réseau de prostitution. Selon Le Parisien, ce réseau était géré par un pasteur évangéliste de 33 ans qui allait chercher des jeunes femmes, d'origine nigériane pour la plupart, entre 20 et 22 ans dans les centres de rétention pour migrants en Italie, avant de les ramener sur Lyon.

Il mettait à la disposition de chacune d'entre elle une voiture avec un chauffeur, qui devait les amener sur les lieux de travail attribués, à savoir une camionnette garée dans le quartier de Gerland. Il existait une trentaine de camionnettes qui servaient pour les passes avec les clients.

Outre les chauffeurs, ce pasteur était aussi en collaboration avec des "mamas", plusieurs femmes censées surveiller les jeunes femmes exploitées, et aussi vérifier les compteurs. Elles obtenaient en échange 50 euros par jour et par prostituée. A noter que ce réseau de prostitution rapportait entre 100.000 et 150.000 euros par mois au pasteur.

Toujours selon Le Parisien, ces bénéfices étaient rapatriés au Nigeria "par le biais d'un système de transfert d'argent informel et communautaire".

L'office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRETH) était sur cette affaire depuis fin 2016. Les enquêteurs ont procédé aux interpellations des 18 individus mis en examen entre lundi et mercredi à Lyon, Nîmes, Le Havre, et même en Italie et au Portugal. Il y avait sept hommes et onze femmes âgés entre 27 et 42 ans. Tous ont nié les faits. 

Dix-huit proxénètes ont été mis en examen jeudi et vendredi dans le cadre du démantèlement de ce réseau de prostitution, tenu par un pasteur évangéliste de 33 ans.


Commentaires

-