Lyon: un étudiant et un lycéen interpellés suite à l'explosion du colis piégé

Lyon: un étudiant et un lycéen interpellés suite à l'explosion du colis piégé

Publié le 27/05/2019 à 10:26 - Mise à jour à 12:25
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Christophe Castaner a annoncé ce lundi 27 au matin qu'un suspect a été interpellé suite à l'explosion d'un colis piégé à Lyon vendredi. Un mineur et une femme ont également été arrêtés. L'attaque qui n'a pas été revendiquée a fait 13 blessés.

Un suspect a été interpellé suite à l'attentat qui a eu lieu à Lyon, vendredi 24. L'attaque au colis piégé avait fait 13 blessés selon un dernier bilan.

Mise à jour à 13h57: Selon le parquet de Paris, la femme placée en garde à vue est la mère du principal suspect, un étudiant algérien âgé de 24 ans.

Mise à jour à 12h52: Selon le maire de Lyon Gérard Collomb, un deuxième suspect a été interpellé. Il s'agirait d'un mineur scolarisé au lycée Ampère de la ville et "proche" du principal suspect. Une femme aurait également été placée en garde à vue.

Le premier suspect arrêté était inconnu des services de police, selon une source proche du dossier. Il a été arrêté sur la voie publique à 09h55 dans le 7e arrondissement par la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de la police judiciaire lyonnaise, dans le cadre d'une filature depuis son domicile, où les enquêteurs redoutaient la présence d'explosif. Selon M. Collomb, il s'agit d'un étudiant en informatique qui a été arrêté dans le calme à la descente d'un bus, en levant les bras à l'approche des policiers.

Alors que depuis vendredi la traque ne semblait rien donner, l'arrestation d'un individu a été confirmée par le ministre de l'Intérieur en personne. "Un suspect vient d’être interpellé. Je salue la mobilisation de la SDAT, de la police judiciaire de Lyon et de la DGSI, co-saisies par la section antiterroriste du parquet de Paris. Leur action conjointe est déterminante", a tweeté peu après 10h Christophe Castaner.

Il n'a cependant pas donné d'information particulière sur l'identité du suspect, notamment quant à d'éventuels liens avec la mouvance djihadiste ou un quelconque groupe terroriste, il s'agirait d'un individu de 24 ans. La garde des Sceaux avait d'ailleurs jugé dimanche qu'il était encore trop tôt pour parler avec certitude d'acte terroriste, même si les services de sécurité et d'enquête chargé de ce type d'actes ont été saisis.

Voir: Attentat à Lyon - de nouvelles photos du terroriste présumé

Selon une source proche du dossier, il y a de fortes suspicions pour que l'explosif soit du TATP (tripéroxyde de triacétone), en faible quantité. Le TATP est un explosif artisanal très instable utilisé dans les attentats djihadistes commis à Paris le 13 novembre 2015 et à Bruxelles en mars 2016. L'attaque n'avait toujours pas été revendiquée ce lundi.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Un suspect a été interpellé suite à l'attaque au colis piégé de Lyon.

Fil d'actualités Société