Madagascar: un lycéen français kidnappé

Madagascar: un lycéen français kidnappé

Publié le :

Jeudi 13 Avril 2017 - 10:06

Mise à jour :

Jeudi 13 Avril 2017 - 11:07
©Capture d'écran Google Earth
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un adolescent français de seize ans a été kidnappé mardi en face du lycée français d'Antananarivo, la capitale de Madagascar. Alors qu'il montait dans un bus scolaire, six hommes cagoulés et armés l'ont enlevé.

Un rapt a eu lieu face au lycée français d'Antananarivo, la capitale de Madagascar, mardi 11. Un jeune adolescent de seize ans a été enlevé sous les yeux de ses camarades, alors qu'il s'apprêtait à rentrer dans un bus scolaire. Selon la police, six hommes cagoulés et munis de fusils d'assaut ont perpétré ce kidnapping.

Le jeune garçon aurait tenté de s'enfuir mais il aurait vite été rattrapé et emmené de force dans un monospace. La voiture a depuis été retrouvée vide par les forces de l'ordre malgaches.

A compter de ce jour, la police locale est à la recherche du lycéen d'origine indo-pakistanaise. Ses ravisseurs ont depuis demandé une rançon. "Malheureusement c'est une pratique qui arrive assez régulièrement à Madagascar. En général, ces enlèvements touchent des adultes. L'aspect particulier, et surtout aggravant de ce qui s'est passé, est qu'il s'agit d'un mineur" , a expliqué Jean-Denis Boudot, du Collectif des Français d'origine indienne de Madagascar (CFIOM), mercredi 12 à franceinfo.

Ce membre du CFIOM s'est aussi insurgé contre les forces de l'ordre qui, d'après lui, étaient "à proximité" des lieux lorsque le kidnapping du jeune adolescent s'est produit. En effet, sept policiers se trouvaient là, l'un d'eux à d'ailleurs été blessé par l'un des ravisseurs. Et si aucune poursuite n'a été possible, c'est parce que les criminels ont pris soin de tirer sur le radiateur du véhicule de service des agents, mettant leur voiture hors d'usage selon linfo.re.

Pour le collectif, "la ligne rouge a été franchie, les criminels s'en prennent maintenant aux enfants", comme le relate le média réunionnais. Sentiment qui semble être partagé par beaucoup: un grand rassemblement de soutien organisé par les associations de parents d'élèves est prévu ce jeudi 13 devant le lycée français.

Les kidnappings avec demande de rançon sont fréquents sur l'île mais concernent rarement des enfants.


Commentaires

-