Maelys - Enquête: les recherches relancées pour tenter de retrouver l'enfant disparue

Maelys - Enquête: les recherches relancées pour tenter de retrouver l'enfant disparue

Publié le :

Jeudi 30 Novembre 2017 - 16:58

Mise à jour :

Jeudi 30 Novembre 2017 - 17:39
Ce jeudi, les fouilles ont repris pour essayer de découvrir un élément nouveau sur la disparition de la petite Maëlys de Araujo. Coïncidence: c'est justement ce jour que Nordahl Lelandais, le principal suspect, est entendu par les juges au palais de justice de Grenoble.
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pendant de longues semaines, ils ont fouillé tous les points d'eau de la région de Pont-de-Beauvoisin. Les enquêteurs ont massivement recouru à des plongeurs et ont même déployé les grands moyens technologiques pour fouiller le lac d'Aiguebelette. Tout a été fait pour retrouver la petite Maëlys en partant de l'hypothèse que son ravisseur aurait essayé de dissimuler le corps de l'enfant.

De nouvelles fouilles ont débuté ce jeudi 30. Mais cette fois, ce ne sont pas les plans d'eau qui sont passés au crible. Plusieurs dizaines de gendarmes sont en effet en train de fouiller les bois dans la commune de Pont-de-Beauvoisin ce jeudi 30, commune où se trouve la salle polyvalente qui a été le lieu du drame dans la nuit du 26 au 27 août.

Aller plus loin: Affaire Maëlys: la justice annule les premières auditions du suspect

Outre les militaires, les fouilles sont également appuyées par des équipes cynophiles. Si les zones boisées ont été au cœur des recherches dès les premiers jours, l'enquête s'était ensuite focalisée sur les plans d'eau lorsque Nordahl Lelandais est devenu le principal suspect.

Il n'y aurait cependant aucun lien direct entre ces nouvelles fouilles et l'audition ce jeudi 30 de Nordahl Lelandais au palais de justice de Grenoble, où l'ancien militaire de 34 ans est en train de répondre aux nombreuses questions des trois juges en charge de l'enquête.

Lire aussi: Maelys: nouvelles recherches en cours à Pont-de-Beauvoisin, bientôt la conférence de presse

Si la coïncidence peut paraître troublante, les autorités ne sont pas en train de chercher sur une quelconque indication donnée par le suspect. Elles auraient programmé ces nouvelles fouilles depuis plusieurs jours.

Une conférence de presse devrait se tenir dans la soirée, lors de laquelle le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat devrait dévoiler de nouveaux éléments sur l'enquête.

Les recherches se focalisent sur des bois de la commune de Pont-de-Beauvoisin où a disparu la petite Maëlys.


Commentaires

-