Maëlys violée par Nordahl Lelandais? L'avocat des parents sème le doute

Maëlys violée par Nordahl Lelandais? L'avocat des parents sème le doute

Publié le :

Vendredi 08 Juin 2018 - 10:48

Mise à jour :

Vendredi 08 Juin 2018 - 10:52
Selon l'autopsie de Maëlys de Araujo, l'enfant n'a pas subi de violences sexuelles. Mais l'avocat des parents a exprimé ses doutes sur cette version, une suspicion relancée par les soupçons sur l'agression sexuelle d'une petite cousine de Nordahl Lelandais quelques jours avant la mort de l'enfant dans la nuit du 26 au 27 août 2017.
©Capture d'écran Facebook
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Il s'agissait de l'un des points de la défense de Nordahl Lelandais dans l'affaire de la mort de Maëlys. Selon plusieurs sources, les analyses sur le cadavre de l'enfant n'ont pas permis de mettre en évidence des traces de violences sexuelles. Mais c'est l'avocat des parents de la petite fille qui jette le trouble au micro de BFMTV. Me Fabien Rajon assure en effet qu'"on ne sait pas si Maëlys a été violée ou pas".

Si les résultats pouvaient donner du crédit à la thèse de la défense, celle d'une "gifle" donnée par l'ancien militaire agacé par les craintes de Maëlys qui est montée dans sa voiture, la perquisition chez le suspect a de nouveau fait peser le trouble sur la motivation réelle de Nordahl Lelandais. Les enquêteurs ont découvert dans le mobile de l'ex-militaire une vidéo montrant un abus sexuel sur sa petite cousine de sept ans quelques jours avant la nuit mortelle du 26 au 27 août.

Les faits se seraient déroulés dans le domicile familial à Domessin, en Savoie, où Nordahl a été brièvement conduit mercredi 6 pour les besoins de l'enquête. On ignore si les images montrent précisément le suspect en train de violenter l'enfant, mais cette piste relance l'hypothèse d'un Nordahl Lelandais pédophile. Pour rappel, des consultations de sites pédopornorgaphiques depuis son téléphone ont été évoqués, même si aucune confirmation officielle n'a été prononcée.

Lire aussi: Nordahl Lelandais sorti de l'hôpital psychiatrique, perquisition à son domicile

Le défenseur des parents de Maëlys, s'il évoque entre les lignes la possibilité d'un crime sexuel et d'une erreur de l'autopsie sur un corps resté six mois à l'air libre, affirme en tout cas clairement ne pas croire aux propos du suspect. "Je pense que la thèse accidentelle est soit fantasque soit très peu crédible" explique l'avocat des parents qui ajoute que "la personnalité de Nordahl Lelandais et ces accusations graves (l'agression de la petite cousine, NDLR) peuvent nous éclairer sur ce qui a pu malheureusement se passer ce soir-là". Si Nordahl Lelandais a reconnu son implication dans la mort de l'enfant dont la mâchoire a été fracturée, les détails précis du moment tragique restent encore un mystère.

A priori, Maëlys n'a pas été violée mais l'avocat des parents exprime ses doutes.


Commentaires

-