Manifestation à Montbéliard: un jeune blessé dans des heurts avec la police (vidéo)

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 07 décembre 2018 - 15:43
Image
Des lycéens participent à une manifestation à Marseille, le 6 décembre 2018
Crédits
© GERARD JULIEN / AFP
Un jeune lycéen a été blessé lors des affrontements avec la police.
© GERARD JULIEN / AFP
Une manifestation de lycéens a dégénéré en affrontements avec la police ce vendredi matin à Montbéliard. Un jeune homme de 16 ans a été blessé. La rumeur de sa mort s'est répandue sur les réseaux sociaux avant d'être démentie.

Les manifestations de lycéens se poursuivent ce vendredi 7 et continuent de déraper localement. Et un nouveau jeune a été blessé en marge d'affrontements avec les forces de l'ordre à Montbéliard dans le Doubs.

Selon les informations révélées par France bleu un élève de 16 ans du lycée Nelson Mandela à Audincourt a été blessé à la tête lors d'affrontements avec les forces de l'ordre. Les conditions exactes dans lesquelles il a été blessé n'ont pas été détaillées et demeurent floues. Souffrant d'une plaie au niveau de la tête, il a été transporté à l'hôpital.

Sur les réseaux sociaux, des images présentant une personne comme étant le jeune homme blessé circule. Elle montre un adolescent gisant sur le sol et saignant de la tête.

Rapidement, la rumeur s'est répandue sur le fait que le jeune homme était décédé. Rumeur démentie sans délai, notamment par la préfecture du Doubs qui a rapidement balayé cette version erronée expliquant que le jeune homme était certes blessé mais "sans urgence vitale" et qu'il était conscient même s'il apparaît inanimé de prime abord sur les images.

La terrasse d'un restaurant de Montbéliard a également été saccagée en marge du cortège des manifestants qui se sont ensuite dirigés vers la gare. En milieu de journée, le calme semblait revenu. Deux personnes ont été interpellées.

A lire aussi:

Nantes: un conseiller départemental roué de coups devant un lycée

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don