Manosque: un incendiaire interpellé briquet à la main après avoir mis le feu à des broussailles

Manosque: un incendiaire interpellé briquet à la main après avoir mis le feu à des broussailles

Publié le :

Mercredi 02 Août 2017 - 12:11

Mise à jour :

Mercredi 02 Août 2017 - 12:15
©Victor/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme a été arrêté dans la nuit de mardi à ce mercredi à Manosque dans les Alpes-de-Haute-Provence. Pyromane, il a reconnu avoir déclenché deux départs de feux, heureusement de faible intensité.

Un pyromane présumé a été interpellé dans la nuit de mardi 2 à ce mercredi 3 à Manosque dans les Alpes-de-Haute-Provence. Il est soupçonné d'avoir été à l'origine de départs de feu de broussailles selon une information dévoilée par Europe 1.

Les policiers ont été appelés par des témoins qui ont signalé un premier départ de feu vers 2h du matin près de la gare SNCF alors que des sapeurs-pompiers été dépêchés sur zone pour circonscrire l'incendie. Un second incendie a été repéré une heure plus tard, à proximité du premier foyer. C'est alors que les fonctionnaires de police ont aperçu un homme qui quittait les lieux. Le prenant en chasse, ils ont eu tôt fait de lui mettre le grappin dessus. Au moment de son interpellation, l'homme présentait de traces de suifs sur ses vêtements et avait encore un briquet à la main. 

Placé en garde à vue, il a rapidement reconnu être à l'origine des deux incendies de la nuit lors de son audition. Une enquête a été ouverte et confiée aux enquêteurs de la Brigade de Sûreté urbaine de Manosque pour tenter d'éclaircir les motivations de cet homme de 44 ans. Au total, ce sont 300m2 de prairies qui ont brûlé avant que les pompiers ne parviennent à éteindre les incendies.

Après quatre jours de violents incendies dans le Sud-Est et en Corse la semaine dernière, plusieurs enquêtes sont en cours pour déterminer les origines des sinistres et trois premiers suspects ont été présentés à un juge vendredi 28 dans les Bouches-du-Rhône en vue d'une mise en examen.

Deux adolescents de 16 et 17 ans sont soupçonnés d'être à l'origine d'un incendie à Carro (163 hectares brûlés), et pourraient être mis en examen dans la soirée pour "destruction volontaire par incendie", a annoncé une source judiciaire. Un troisième homme, âgé de 42 ans, est soupçonné d'avoir causé accidentellement un feu à Peynier (100 ha) et pourrait être mis en examen pour "destruction involontaire de bois ou forêt".

Placé en garde à vue, il a rapidement reconnu être à l'origine des deux incendies de la nuit lors de son audition.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-