Marché de Noël supprimé à Paris: Campion et les forains bloquent la capitale, le bras de fer continue

Marché de Noël supprimé à Paris: Campion et les forains bloquent la capitale, le bras de fer continue

Publié le :

Lundi 06 Novembre 2017 - 10:10

Mise à jour :

Lundi 06 Novembre 2017 - 10:17
Les forains en colère contre la suppression du marché de Noël des Champs-Elysées à Paris mènent ce lundi des opérations escargot. Les routes menant à la capitale sont fortement perturbées et les blocages pourraient se produire à nouveau dans la semaine selon Marcel Campion, "le roi des forains".
© Thomas SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les principales voies menant à Paris ont été très perturbées ce lundi 6 au matin. Menés par Marcel Campion, les forains ont lancé des opérations escargot sur l'A13 et l'A4. Le trafic a donc été très fortement ralenti.

Les forains et leur "roi" Marcel Campion protestent contre la suppression du marché de Noël des Champs-Elysées. Au début du mois de juillet, le Conseil de Paris a voté pour la non-reconduction de cet événement qui employait chaque année 2.000 personnes selon le chef de file des forains.

Dès jeudi 2, il menaçait de bloquer la ville. "Nous allons lui (le préfet de police de Paris) proposer de nous laisser nous installer. Si cela est refusé, à partir de lundi il y aura des manifestations tous les jours et Paris sera bloqué", clamait-il lors de son allocution sur la plus belle avenue du monde en dénonçant "l'extermination programmée" des forains à Paris "et partout en France".

Mais vendredi 3, lors de sa rencontre avec le préfet de police, aucun accord n'avait été trouvé. Les bouchons sur l'A4, l'A13, la RN19, la RN118 et l'A6 de ce lundi matin pourraient donc faire partie du quotidien des Franciliens toute la semaine à venir.

Le site Sytadin, de la Direction des routes d'Île-de-France (DiRIF), a compté un peu plus de 475km de bouchons cumulés en région parisienne ce lundi un peu avant 9h. L'organisme a aussi précisé que les "manifestations(...) devraient se multiplier". Il faudra donc que les usagers des routes franciliennes s'arment de patience ou utilisent des transports alternatifs cette semaine.

Les opérations escargot pourraient continuer tout au long de la semaine.


Commentaires

-