Marin décoré par Gérard Collomb pour avoir défendu un couple à Lyon

Marin décoré par Gérard Collomb pour avoir défendu un couple à Lyon

Publié le :

Lundi 27 Novembre 2017 - 13:29

Mise à jour :

Lundi 27 Novembre 2017 - 14:13
Gérard Collomb a décoré vendredi d'une médaille d'or le jeune Marin qui avait été sauvagement agressé à Lyon l'an dernier. Il s'était interposé alors qu'un couple qui s'embrassait était importuné par un groupe d'individu.
©Capture d'écran Facebook/Gérard Collomb
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Marin, le jeune homme qui avait été gravement blessé en novembre 2016 en défendant un couple à Lyon, a reçu un hommage républicain. Vendredi 24, il a été décoré par Gérard Collomb lors d’un dîner de gala à l’hôtel de ville de Lyon, en faveur de l’association La Tête Haute, créée par ses proches suite à son agression.

"Cher Marin, je suis convaincu que la République se doit de reconnaître ses héros, ceux qui, dans les gestes du quotidien, la défendent, portent haut ses valeurs. Et tu es incontestablement de ceux là. Ce soir, c'est toute France qui a la tête haute", a écrit Gérard Collomb sur Facebook.

Le ministre de l'Intérieur, qui a remis une médaille d'or au jeune homme, a expliqué avoir également "saisi le Président de la République et la Grande Chancellerie pour que soit effectivement étudiée la possibilité de lui remettre, la plus haute distinction française, la Légion d'Honneur". 

Les faits s'étaient déroulés devant la gare de Lyon Part-Dieu en novembre 2016. Marin s'était interposé alors qu'un couple d'amoureux était importuné par un groupe d'individus, au prétexte qu'ils s'embrassaient dans la rue. Blessé à la tête par un violent coup de béquille, Marin avait en effet dû être opéré du cerveau et plongé dans le coma.

Sur le même sujet: Jeune homme dans le coma pour avoir défendu un couple qui s'embrassait à Lyon: ce que l'on sait

Un coma dont il était sorti malgré des pronostics médicaux pessimistes. Mais c'est désormais une longue rééducation que vit le jeune homme suites aux lésions cérébrales.

Voir aussi: Le jeune homme frappé pour avoir défendu un couple qui s'embrassait est sorti du coma

En raison du gonflement de son cerveau, les chirurgiens ont dû lui retirer une partie du crâne, et le jeune homme doit donc porter un casque de protection. Il portait d'ailleurs ce dernier lors de la remise de sa médaille.

Le procès de l’agresseur de Marin se tiendra en mai 2018 devant la cour d’assises des mineurs de Lyon. L’auteur présumé de 17 ans sera jugé pour "violences ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente, avec usage d’une arme", à huis clos.

Quant au jeune Marin, il poursuit actuellement sa longue et difficile rééducation dans un institut spécialisé en Suisse.

Marin a été décoré par Gérard Collomb à Lyon vendredi 24.


Commentaires

-