Maroc: démantèlement d'une cellule de Daech qui s'apprêtait à commettre des attentats

Maroc: démantèlement d'une cellule de Daech qui s'apprêtait à commettre des attentats

Publié le :

Jeudi 08 Septembre 2016 - 14:49

Mise à jour :

Jeudi 08 Septembre 2016 - 14:54
Trois hommes soupçonnés d'avoir voulu commettre des attentats à Oujda, Casablanca et Fès ont été interpellés au Maroc, a fait savoir mercredi son ministère de l'Intérieur. Des produits permettant de fabriquer des explosifs ont notamment été découverts dans leur "planque".
©Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les autorités marocaines ont annoncé mercredi 7 avoir démantelé une cellule terroriste proche de l'Etat islamique qui prévoyait de commettre des attentats dans plusieurs villes du Nord du pays. Dans un communiqué, le ministère marocain de l'Intérieur a fait savoir que trois "extrémistes s'activant à Oujda, Casablanca et à Fès" avaient été interpellés.

Le trio aurait été mis hors d'état de nuire alors qu'il était en train de mettre au point des "projets terroristes dangereux à des stades avancés de préparation" , a fait savoir le ministère, sans pour autant préciser la nature des attentats qui auraient été préparés. Ils visaient selon les autorités marocaines des "sites sensibles" dans les trois villes en question.

Il semblerait en tout cas que ces projets terroristes impliquait l'usage d'explosifs. "Le chef du réseau avait loué une planque sûre dans les environs de la ville d'Oujda, qui était réservée à l'hébergement des membres de cette cellule, ainsi qu'à la préparation et la fabrication de charges explosives commandées à distance", précise le ministère de l'Intérieur. De plus, les perquisitions menées sur place ont permis de découvrir des "quantités de produits chimiques, pouvant être utilisés dans la fabrication d'explosifs".

Les trois hommes auraient agi "en coordination étroite avec (...) des partisans de Daech (acronyme arabe du groupe Etat islamique) s'activant sur la scène syro-irakienne". Ils auraient prévu de traverser l'Algérie afin de rejoindre les zones contrôlées par Daech en Libye, pays où l'organisation terroriste tient encore plusieurs régions, notamment son bastion de Syrte, malgré les offensives de l'armée libyenne.

Ce n'est pas la première fois que le Maroc annonce avoir démantelé des réseaux terroristes. Malgré la présence de djihadites sur son territoire, le royaume a jusque-là été épargné par les attaques terroristes de Daech. Les autorités marocaines avaient déjà annoncé en juillet l'interpellation de 143 personnes suspectées d'appartenir à l'organisation terroriste.

 

Les trois hommes interpellés auraient été "en coordination étroite avec (...) des partisans de Daech s'activant sur la scène syro-irakienne"

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-