Marseille: deux touristes américaines blessées au visage par des jets d'acide en pleine gare Saint-Charles

Agression

Marseille: deux touristes américaines blessées au visage par des jets d'acide en pleine gare Saint-Charles

Publié le :

Lundi 18 Septembre 2017 - 07:16

Mise à jour :

Lundi 18 Septembre 2017 - 07:21
Deux touristes américaines de 20 et 21 ans ont été agressées dimanche matin à Marseille, en plein milieu de la gare Saint-Charles, par une femme d'une quarantaine d'années qui leur a jeté de l'acide chlorhydrique au visage. Transportées à l'hôpital de La Timone, elles ont pu repartir dans l'après-midi après avoir été soignées.
©Capture d'écran Google Street View
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux jeunes femmes de 20 et 21 ans ont été aspergées d'acide chlorhydrique par une quadragénaire déséquilibrée dimanche 17 dans la matinée en pleine gare Saint-Charles à Marseille, selon une information révélée par La Provence.

Les deux victimes, des touristes américaines en transit entre la cité phocéenne et Paris (où elles vivent et étudient), étaient accompagnées par deux autres amies, qui ont été très choquées par cette violente agression mais n'ont pas été blessées. Les deux premières ont cependant été touchées au niveau du visage par ce liquide hautement corrosif et toxique, qui peut provoquer des graves brûlures. Elles ont été transportées vers l'hôpital de La Timone par les marins pompiers de Marseille.

Sur place, elles ont rapidement été prises en charge. Les deux jeunes femmes souffrent de lésions cutanées multiples et l'une d'elle a aussi subi une perte de vision à un œil de l'ordre de 5/10e. Elles ont toutes les deux pu quitter l'hôpital dans l'après-midi.

La femme de 41 ans qui s'en est pris à ces quatre touristes américaines est restée sur les lieux après avoir commis ses méfaits. Elle a été interpellée par la police immédiatement et placée en garde à vue. Elle souffre d'antécédents psychiatriques et a elle-même par le passé subi des brûlures à l'acide chlorhydrique. Elle a d'ailleurs exhibé des photos d'elle le visage marqué par des cicatrices.

Une source policière reprise par La Provence a tenu à préciser que le geste de l'assaillante n'avait en rien été motivé par des velléités terroristes.

Les attaques à l'acide sont rares sur le continent européen. Mais en Inde, elles représentent un énorme fléau qui fait craindre le pire au quotidien, surtout pour les femmes. Environ 300 attaques à l'acide avaient été signalées dans ce pays d'Asie du Sud en 2015, d'après les dernières statistiques officielles, mais cela ne représente, selon les experts, que la partie émergée de l'iceberg.

Les touristes américaines attendaient leur train pour Paris à la gare Saint-Charles de Marseille quand elles ont été aspergées d'acide.

Commentaires

-