Marseille: deux hommes abattus à bout portant dans leur voiture dans un probable règlement de comptes

Marseille: deux hommes abattus à bout portant dans leur voiture dans un probable règlement de comptes

Publié le :

Samedi 22 Octobre 2016 - 11:59

Mise à jour :

Samedi 22 Octobre 2016 - 11:59
©Gerard Julien/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Marseille continue à voir les morts s'accumuler. Deux hommes ont été tués par un duo en scooter, et un troisième a été légèrement blessé vendredi soir. Pas moins de 28 personnes sont mortes depuis le début de l'année dans les Bouches-du-Rhône suite à des règlements de compte.

Deux hommes ont été tués par balle vendredi vers 23H00 dans les quartiers nord de Marseille et un troisième a été légèrement blessé, a-t-on appris auprès des marins-pompiers et de la police.

Alertés peu après 23H00, les marins-pompiers ont trouvé les deux hommes décédés dans un véhicule sur le parking d'une chaîne de fast-food du quartier de Plombières, situé entre le IIIe et le XIVe arrondissements de la ville.

Un troisième homme se trouvait également dans le véhicule, a-t-on appris auprès des marins-pompiers et de source policière. Blessé légèrement, il a été pris en charge par la police.

Le préfet de police Laurent Nunez et un adjoint du procureur de la République se sont rendus sur place et le parking a été bloqué par les forces de l'ordre.

De source policière, les deux victimes auraient été abattues par arme à feu par deux individus en scooter. Un scooter brûlé a été trouvé à un autre endroit, sans qu'un lien puisse être établi pour l'heure entre ces deux évènements. Toujours de source policière, le mode opératoire fait penser à un règlement de comptes, mais le mobile n'a pas encore été établi.

Ce double homicide porte à 28 le nombre de morts par balle depuis le début de l'année dans les Bouches-du-Rhône, la plupart à Marseille.

Dans la majorité de ces cas, les enquêteurs privilégient la thèse du règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants et de rivalités entre bandes.

 

Déjà 28 personnes ont été abattues suite à des règlements de comptes dans le département.


Commentaires

-