Marseille: fermeture d'une école considérée comme "salafiste" (vidéo)

Marseille: fermeture d'une école considérée comme "salafiste" (vidéo)

Publié le :

Mardi 18 Décembre 2018 - 17:12

Mise à jour :

Mardi 18 Décembre 2018 - 17:22
© ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, a annoncé ce mardi qu'une école "clandestine" considérée comme "salafiste" avait été fermée dans les quartiers Nord de Marseille. L'établissement privé accueillait une vingtaine d'élèves.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, était ce mardi 18 au matin l'invité de la matinale de BFMTV. Il a annoncé qu'une école "clandestine" des quartiers Nord de Marseille avait été fermée.

Celle-ci était considérée comme "salafiste" selon le ministre. Elle ne correspondait "pas aux règles que nous avons fixées depuis le mois de juillet dernier", a-t-il estimé.

Depuis juillet, les écoles privées hors contrat sont bien plus encadrées pour justement éviter les dérives. "Ce n’est pas la première (à être fermée) et ce n’est pas la dernière", a averti Jean-Michel Blanquer.

A voir aussi: La mosquée d'un influent prédicateur salafiste fermée à Marseille

L'établissement qui n'était pas ouvert de façon "régulière" accueillait une vingtaine d'enfants. Tous étaient "sous le régime de la scolarisation à domicile", a de son côté fait savoir le rectorat d'Aix-Marseille qui a par ailleurs ajouté que le procureur de la République avait été saisi.

Maintenant que l'école "clandestine" située dans le 14ème arrondissement de la cité phocéenne est fermée, les enfants vont être "rescolarisés dans des écoles publiques".

"Nous ne voulons pas que des enfants se fassent endoctriner de cette façon-là", s'est alarmé Jean-Michel Blanquer qui a dénoncé un "phénomène de société".

A lire aussi:

A Trappes, le danger salafiste dans le viseur des autorités

L'imam salafiste de Marseille a été expulsé vers l'Algérie (Intérieur)

Jean-Michel Blanquer a annoncé qu'une école "clandestine" jugée "salafiste" avait été fermée à Marseille.


Commentaires

-