Marseille: un homme de 25 ans retrouvé mort chez lui, poignardé à plusieurs reprises

Règlement de comptes?

Marseille: un homme de 25 ans retrouvé mort chez lui, poignardé à plusieurs reprises

Publié le :

Jeudi 15 Juin 2017 - 07:41

Mise à jour :

Jeudi 15 Juin 2017 - 07:42
Un jeune homme de 25 ans a été tué de plusieurs coups de couteau mercredi soir à Marseille. Son corps a été retrouvé à côté d'une quantité importante de cannabis, dans son appartement situé dans le 1er arrondissement de la ville.
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un jeune homme de 25 ans, d'origine brésilienne, a été retrouvé gisant dans une mare de sang à son domicile, place aux Huiles, dans le 1er arrondissement de Marseille, mercredi 14 au soir, selon une information divulguée par le quotidien La Provence.

Un de ses voisins, inquiet de ne plus avoir de nouvelles, a prévenu les autorités qui ont demandé à un serrurier d'intervenir pour ouvrir l'appartement de la victime, qui était donc fermé à clé. En ouvrant la porte, une scène effroyable s'est présentée. Les secours sont tombés sur le cadavre de cet individu, lardé de plusieurs coups de couteaux dans le dos.

La brigade criminelle de la police judiciaire a été saisie de l'enquête. Et les premiers éléments indiquent qu'il pourrait s'agir d'un nouveau règlement de comptes dans la cité phocéenne, ou d'un contentieux sur fond de trafic de drogues. Une quantité importante de cannabis a en effet été retrouvée près du corps. Mais aucune piste n'est pour l'instant écartée, l'enquête n'étant qu'à ses prémices.

Les premières constatations du médecin légiste ont permis aux enquêteurs de se fixer un point de départ dans cette affaire. La rigidité cadavérique fait remonter le crime à plusieurs heures. Des témoins ont indiqué lui avoir parlé la veille.

Si le règlement de comptes est établi, il s'agira du second fait divers de ce type dans la même ville en 24 heures. Mardi 13, un jeune homme de 29 ans avait été abattu à la kalachnikov par deux individus. Il était connu des services de police pour trafic de stupéfiants.

Si le règlement de comptes est établi, il s'agira du second fait divers de ce type dans la même ville en 24 heures.

Commentaires

-