Marseille: que contenait le sac de l'homme arrêté à la gare Saint-Charles?

Marseille: que contenait le sac de l'homme arrêté à la gare Saint-Charles?

Publié le :

Dimanche 20 Mai 2018 - 12:10

Mise à jour :

Dimanche 20 Mai 2018 - 12:10
Un homme au comportement suspect a été arrêté samedi en milieu de journée à la gare Saint-Charles à Marseille. Il était muni d'un sac contenant du matériel électrique pouvant entrer dans la fabrication d'engin explosif. La gare a dû être évacuée et l'homme est toujours en garde à vue ce dimanche.
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les policiers essaient maintenant de comprendre qu'elles étaient les intentions du suspect. Un homme a été arrêté samedi 19 en milieu de journée à la gare Saint-Charles de Marseille. C'est une passante qui avait alerté un patrouille de police les informant qu'il avait un comportement étrange.

La gare a d'ailleurs été évacuée et le trafic SNCF a été interrompu durant plusieurs heures pour faciliter le travail de la police et pour des mesures évidentes de sécurité.

L'homme a rapidement été appréhendé par les forces de l'ordre et c'est le contenu de son sac qui a posé question.

A voir aussi: Marseille - la gare Saint-Charles évacuée, un homme muni d'un sac suspect interpellé

En effet celui-ci contenait du matériel électrique pouvant être utilisé dans la fabrication d'engin explosif.

"Ce qu'il avait sur lui n'était pas un engin explosif, ce n'était pas dangereux en soi, mais c'est du matériel électrique et électronique pouvant entrer dans la composition d'un engin explosif", a indiqué le procureur de la République Xavier Tarabeux, dont les propos ont été relatés par BFMTV.

Si son matériel ne supposait pas un danger immédiat, l'homme a tout de même été arrêté et ce dimanche 20 il est toujours interrogé par les policiers.

Le suspect a semble-t-il tout d'abord refusé de décliner son identité. "Mais cet homme dit être tchétchène et parle russe", a ajouté Xavier Tarabeux. Il est actuellement entendu pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime.

Malgré un communiqué du maire LR de la ville Jean-Claude Gaudin, qui a évoqué les "intentions terroristes évidentes" du suspect, la section antiterroriste du parquet de Paris n'a pas été saisie de l'affaire.

Au début du mois d'octobre dernier un homme, Ahmed Hanachi, avait poignardé deux femmes dans cette même gare Saint-Charles avant d'être abattu par des militaires. Ce Tunisien de 29 ans avait crié "Allah Akbar" an commettant son geste et l'organisation Etat islamique avait revendiqué son attaque.

Le sac du suspect contenait du matériel électrique pouvant rentrer dans la fabrication d'un engin explosif.


Commentaires

-