Marseille: un homme tué à coups de couteau, sa compagne suspectée du meurtre

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Marseille: un homme tué à coups de couteau, sa compagne suspectée du meurtre

Publié le 13/02/2017 à 08:00 - Mise à jour à 08:02
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme de 33 ans a été retrouvé mort samedi, poignardé à son domicile situé dans le quartier des Grands Carmes, dans le IIe arrondissement de Marseille. D'après les premières informations, il ne s'agirait pas d'un règlement de comptes mais d'un drame familial.

Il avait 33 ans. A Marseille, un homme connu des services de police pour des faits de proxénétisme a été tué samedi 11 en début de soirée après avoir reçu huit coups de couteau. Les faits se sont déroulés à son domicile situé place Francis-Chirat dans le IIe arrondissement de la cité phocéenne. D'après les premières informations divulguées, il ne s'agirait pas d'un règlement de comptes. Selon une source policière, citée par La Provence, le meurtre serait lié à un différend familial. 

Au total, trois personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de cette affaire: sa compagne ainsi que deux hommes appartenant à l'entourage du couple. Et d'après les informations de France Bleu Provence, la compagne de la victime, qui aurait déjà essayé de le tuer l'an passé, se serait accusée de ce meurtre lors d'un appel téléphonique. Les voisins auraient par ailleurs entendu une dispute qui aurait éclaté au sein du couple le soir du drame.

La ville de Marseille a également été marquée par un autre meurtre, cette fois-ci lié au trafic de drogue. Il y a quelques jours, un homme de 34 ans, bien connu des autorités, a en effet été exécuté alors qu'il rentrait chez lui avec sa compagne. La victime, sortie de prison il y a six mois, était un membre de la famille Remadnia, un clan connu dans la cité phocéenne pour son implication dans le trafic de stupéfiants. La famille en question est impliquée dans les règlements de comptes sanglants qui visent à la prise de contrôle des points de vente de la marchandise, notamment dans la cité du Font-Vert.

Un autre membre de la famille Remadnia, Zakary, 23 ans, avait déjà été abattu en 2014 alors qu'il circulait sur son scooter.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme de 33 ans a été retrouvé mort samedi soir à son domicile du deuxième arrondissement de Marseille.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-