Melilla: les images du policier qui a assommé l'agresseur avec une barrière (vidéo)

Melilla: les images du policier qui a assommé l'agresseur avec une barrière (vidéo)

Publié le :

Mardi 25 Juillet 2017 - 17:23

Mise à jour :

Mardi 25 Juillet 2017 - 17:39
©Capture d'écran/Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Un homme a menacé des policiers d'un couteau ce mardi à Melilla, enclave espagnole au Maroc, au cri de "Allah Akbar". Il a été maîtrisé d'une façon singulière. Un policier lui a en effet jeté à la tête un séparateur de voie, permettant à ses collègues de l'interpeller.

La méthode n'est probablement pas enseignée dans les académies de police, mais elle s'est révélée efficace. La police espagnole a été confronté ce mardi 25 à la frontière de l'enclave de Melilla au Maroc à un homme qui brandissait un couteau en criant "Allah Akbar". Il a finalement été interpellé après qu'un policier l'a assommé avec une barrière de signalisation.

L'interpellation a été filmée. On y voit les fonctionnaires espagnols faire preuve d'un sang-froid certain. Face à l'avancée de l'individu armé, ils préfèrent d'abord reculer, ce qui permet à leurs collègues d'encercler le forcené. Puis ils passent à l'action.

L'un d'eux, équipé d'un bouclier, s'approche, ce qui semble attirer l'attention de l'homme. Un autre policier, positionné derrière, arrive alors après s'être saisi d'un séparateur de voie, un de ses imposants plots en plastique qui peuvent être remplis d'eau et servent à organiser la circulation. Il le projette sur l'assaillant qui s'écroule et est rapidement maîtrisé par plusieurs de ses collègues. C'est à ce moment que l'un d'eux aurait été légèrement blessé.

Le ministre espagnol de l'Intérieur Juan Ignacio Zoido a diffusé cette vidéo sur Twitter en saluant "la rapidité, la coordination et la réaction professionnelle de la police qui a évité un incident grave à Beni Enzar" (ville marocaine située face à Melilla).

"L'homme est entré en courant et en criant 'Allah Akbar' (Allah est le plus grand)", a déclaré le porte-parole de la police à l'AFP en précisant que l'attaque s'était produite vers 7h35 locales (5h35 GMT).

Depuis 2015, l'Espagne est placée au niveau 4 sur cinq d'alerte anti-terroriste, ce qui signifie que la probabilité d'attentat est élevée. Depuis 2016, l'Espagne semblait être davantage dans la ligne de mire des djihadistes, du moins sur certains sites Internet qui évoquaient son passé de terre d'Islam et le rêve de reconquête.

Melilla est un point de tension pour les migrants qui cherchent à gagner l'Europe et connaît régulièrement des incidents. Il s'agit avec Ceuta de la seule frontière terrestre entre les continents africain et européen.

L'homme a été maîtrisé après avoir été assommé.


Commentaires

-