Meurte de Claire Bouchaud dans les Côtes-d'Armor: son compagnon, un toxicomane, mis en examen et incarcéré

Meurte de Claire Bouchaud dans les Côtes-d'Armor: son compagnon, un toxicomane, mis en examen et incarcéré

Publié le :

Samedi 17 Juin 2017 - 17:51

Mise à jour :

Samedi 17 Juin 2017 - 17:55
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il y a plus d'un mois, le cadavre de Claire Bouchaud, 35 ans, était retrouvé poignardé à mort dans une petite ferme abandonnée de Cohiniac dans les Côtes-d'Armor. L'enquête a orienté les policiers vers son compagnon, un toxicomane d'une trentaine d'années. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire.

L'accusé ne reconnaît pas les faits mais, selon le procureur, "tout converge vers cet homme, toxicomane, qui ne montre aucun état d’âme". Le compagnon de Claire Bouchaud, la femme retrouvée morte à moitié dévêtue dans la petite commune de Cohiniac (Côtes-d'Armor) a été placé en détention provisoire après sa garde à vue. Il est accusé d'être celui qui a porté à la jeune femme les coups mortels en plein coeur et à l'aide d'une arme blanche qui ont provoqué la mort de la malheureuse victime.

L'homme, décrit comme un toxicomane notoire, a été arrêté mercredi 14 en compagnie d'un ami. Ce dernier a été libéré, aucune charge n'étant retenu contre lui. Les enquêteurs admettent ne pas avoir encore de preuve absolument formelle contre l'individu âgé d'une trentaine d'années. Cependant, "la mise en examen a été prononcée au vu des nombreuses contradictions et incohérences du suspect dans son témoignage sur des points précis"  a annoncé le procureur. L'enquête a permis de mettre en lumière des relations dans le cadre du couple très tendues sur fond de stupéfiants.

Claire Bouchaud n'avait plus donné signe de vie depuis le samedi 22 avril. Ce jour-là, cette secrétaire médicale de l'hôpital de Saint-Brieuc avait quitté son domicile dans l'après-midi pour se rendre, du moins en principe, à un vide-grenier. Elle ne s'est plus manifestée, n'allant pas chercher sa petite fille en vacances chez des grands-parents comme il était prévu ce même jour. Deux semaines de recherches n'avait pas permis de trouver le moindre signe de vie.

Elle sera finalement retrouvée le 7 mai, gisante dans les environs d'une ferme abandonnée de la petite commune.

Claire Bouchaud était est l'ancienne belle-sœur de François de Rugy, qui est encore pour quelques jours vice-président de l'Assemblée nationale et député écologiste de la Loire-Atlantique (il s'est représenté sous l'étiquette "La République en Marche"). La victime est en effet la sœur cadette d'Emmanuelle Bouchaud, conseillère régionale (écologiste également) dans les Pays de la Loire, qui a été en couple avec le député.

Le suspect a été arrêté mercredi 14, en compagnie d'un ami qui a été relâché.


Commentaires

-