Meurthe-et-Moselle: elle obtient son bac pro avec trois mois de retard, découvrez pourquoi

Grosse frayeur

Meurthe-et-Moselle: elle obtient son bac pro avec trois mois de retard, découvrez pourquoi

Publié le :

Lundi 11 Décembre 2017 - 07:34

Mise à jour :

Lundi 11 Décembre 2017 - 07:35
Maëlle, 18 ans, étudiante en bac pro cosmétologie à Nancy (Meurthe-et-Moselle), qui a échoué à l'examen en juillet dernier, a réclamé les copies des épreuves au rectorat de Nancy-Metz pour voir ce qui n'avait pas fonctionné. Elle a découvert avec stupeur qu'une erreur avait été commise par les correcteurs. Elle a pu obtenir son diplôme trois mois après ses camarades.
© FREDERICK FLORIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Trois mois d'angoisse qui se terminent finalement bien. Maëlle, une jeune femme de 18 ans qui était jusqu'en juillet dernier étudiante en bac pro cosmétologie à Nancy (en Meurthe-et-Moselle), a dû attendre trois mois de plus que ses camarades pour sabrer le champagne pour l'obtention de son diplôme. Mais pourquoi? Que s'est-il exactement passé?

Selon L'Est Républicain, qui raconte cette histoire à la fin heureuse, Maëlle et sa famille sont tombées de haut quand les résultats officiels de l'examen sont arrivés: recalée. "J’avais travaillé pendant des mois et j’étais contente, les épreuves s’étaient bien passées", a-t-elle expliqué. Une désillusion pour cette étudiante qui voulait poursuivre en BTS.

Lire aussi: bac - la plus jeune candidate va devoir passer les rattrapages

Pour comprendre ce qui s'était passé, où elle avait bien pu échouer, quelle matière elle avait ratée, elle a alors décidé de réclamer ses copies au rectorat de Nancy-Metz. Dans l'optique de repasser son diplôme en candidat libre l'année suivante.

Mais elle n'en aura finalement pas besoin. Car en examinant bien ses copies, elle a remarqué que le rectorat avait fait une erreur: deux notes avaient "sauté" lors du calcul de sa moyenne. Un oubli rarissime, mais qui "peut arriver car la saisie des notes est faite manuellement", a ainsi répondu le service de communication du rectorat à L'Est Républicain.

Le plus drôle dans tout ça, c'est que Maëlle a terminé deuxième de sa promotion, une fois que le rectorat avait admis son erreur évidemment, le 17 octobre dernier.

En attendant, pas démoralisée pour autant, elle avait décidé de trouver un travail et avait obtenu un CDI dans une grande enseigne de maquillage sur Nancy. Sa volonté a payé, même sans le bout de papier sacré.

Maëlle, en bac pro cosmétologie, a obtenu son diplôme avec trois mois de retard à cause d'une erreur lors de la saisie de ses notes.

Commentaires

-