Meurtre d'Alexia: les parents complices de Jonathann? Conférence de presse à 20h

Meurtre d'Alexia: les parents complices de Jonathann? Conférence de presse à 20h

Publié le :

Mercredi 04 Juillet 2018 - 15:47

Mise à jour :

Mercredi 04 Juillet 2018 - 15:49
Rebondissement dans l'enquête sur le meurtre d'Alexia Daval: le mari, Jonathann, accuse les parents de la victime de complicité et évoque un "complot familial".
© SEBASTIEN BOZON / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le mystère autour de la mort d'Alexia Daval s'épaissit. Le mari, Jonathann, qui a avoué le meurtre de sa compagne suite à un coup de colère, accuserait désormais les parents de celle-ci de complicité avance Le Parisien. Celui qui est passé du statut de mari éploré à époux meurtrier aurait même évoqué devant le juge un "complot familial".

Des accusations d'une gravité extrême que le meurtrier, par ailleurs un temps sous traitement pour des troubles psychiatriques, a formulées lors d'une audition effectuée à sa demande le 27 juin dernier. Suite à quoi les parents d'Alexia Daval et sa petite sœur ont été convoqués ce mercredi 4 juillet pour être entendus.

La famille d'Alexia est toutefois restée libre tout au long de l'audition. Preuve que la justice s'attache à vérifier toutes les pistes mais prend ces déclarations avec des pincettes?

A lire: Jonathann Daval accuse les parents d'Alexia d'être complices du meurtre

Il faut désormais attendre la conférence de presse fixée ce mercredi soir à 20h par la procureure en charge du dossier pour en savoir plus. France-Soir suivra bien sûr cette conférence et en résumera les éléments importants dans la foulée (l'article sera à lire sur la page d'accueil de notre site).

L'affaire du meurtre d'Alexia Daval avait été très médiatisée et avait suscité une intense émotion bien au-delà de la petite ville de Gray (Haute-Saône). Les aveux de Jonathann Daval, physiquement effondré tant à l'enterrement de son épouse qu'à la marche blanche organisée en sa mémoire, avant d'être confondu par faisceau d'éléments matériels concordants (draps du couple retrouvés près du corps, le mouchard de son véhicule de fonction...), avaient provoqué la stupeur de l'opinion publique.

Des zones d'ombres subsistent dans cette affaire, notamment car le mari meurtrier a toujours nié avoir incendié le corps. L'hypothèse d'une tierce personne ayant participé au crime, ou à la tentative de le camoufler, restait ainsi toujours en suspens.

 

L'avocat des parents d'Alexia Daval.


Commentaires

-