Meurtre d'Arthur Noyer: les parents du militaire demandent à Nordahl Lelandais de parler

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 19 février 2018 - 11:14
Image
La caporal Arthur Noyer, 24 ans, disparu le 12 avril.
Crédits
©Capture d'écran
"Si vous êtes l'auteur de l'assassinat de notre fils Arthur, que son visage hante vos jours et vos nuits jusque dans l'éternité", ont fait savoir les parents d'Arthur Noyer.
©Capture d'écran
Dimanche, les parents d'Arthur Noyer ont lancé un appel à Nordahl Lelandais pour qu'il fasse des aveux dans le cadre de l'enquête sur la disparition de leur fils. Il est pour l'heure le seul suspect dans cette affaire.

Si terribles soient-ils, les aveux de Nordahl Lelandais dans l'affaire du meurtre de la petite Maëlys constituent une "lueur d'espoir" pour les parents et les proches d'Arthur Noyer. En effet, l'ancien maître-chien est le principal (et seul) suspect de l'enquête sur le meurtre du jeune caporal en avril dernier. Les parents de la victime ont lancé dimanche 18 au soir un vibrant appel à Nordahl Lelandais afin de lui réclamer la vérité sur la mort de leur fils.

"Si vous êtes l'auteur de l'assassinat de notre fils Arthur, que son visage hante vos jours et vos nuits jusque dans l'éternité", ont-ils fait savoir. Et de poursuivre: "au contraire de vous, Arthur était un jeune homme sincère, bienveillant, aimant...et tant aimé. Il avait lui, une véritable force de caractère qui semble vous faire défaut. Nous nous arrêterons là car nous respectons bien évidemment la présomption d'innocence...".

"Notre famille a besoin d'un procès. Nous devons savoir. Nous saurons. Durant huit mois, nous avons vécu un enfer, l'angoisse, la peur, l'espoir, le désespoir...Votre silence y est pour beaucoup! Et pourtant vous vous dites innocent...", ont-ils ajouté dans un appel à la vérité déchirant. Et de conclure: "Une famille qui veut que cet individu soit jugé, lui qui a encore tant de choses à avouer et à nous dire".

Arthur Noyer, caporal basé dans une caserne de l'agglomération de Chambéry, a disparu une nuit d'avril en sortant d'une boîte de nuit, visiblement éméché. Il n'a plus jamais donné signe de vie depuis jusqu'à ce qu'un morceau de sa boîte crânienne soit retrouvé en septembre à Montmélian, une commune de la région chambérienne, puis d'autres ossements en janvier.

Lire aussi: Nordahl Lelandais entendu 10 heures par les juges d'instruction sur la mort d'Arthur Noyer

Nordahl Lelandais est soupçonné car le bornage de ses téléphones mobiles correspondait à celui d'Arthur Noyer. Les enquêteurs soupçonnent l'ancien maître-chien d'avoir embarqué dans son Audi A3 la future victime (dont les données téléphoniques montrent qu'il a marché à pied avant d'être sans doute pris en stop) et de l'avoir tué pour un mobile encore mal défini. Si le trentenaire a admis qu'il était bien aux endroits où le bornage le situe, ile nie toute implication.

À LIRE AUSSI

Image
Le principal suspect dans l'affaire Maëlys, Nordahl Lelandais.
Nordahl Lelandais entendu 10 heures par les juges d'instruction sur la mort d'Arthur Noyer
Nordahl Lelandais, mis en examen dans la mort du caporal Arthur Noyer, a été entendu lundi par les juges en charge de l'enquête qui l'ont interrogé pendant 10 heures. ...
06 février 2018 - 09:05
Société
Image
Le principal suspect dans l'affaire Maëlys, Nordahl Lelandais.
Mort de Maëlys: Nordahl Lelandais hospitalisé et "en pleine décompensation" après ses aveux
En souffrance psychologique depuis qu'il a avoué le meurtre de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais a été hospitalisé pour une durée indéterminée et à sa demande. Il se...
18 février 2018 - 14:03
Société
Image
Des gendarmes bloquent l'accès à une forêt où les restes de la petite Maëlys ont été retrouvés le 15 février 2018 à Attignat-Oncin, dans le centre-est de la France
La "quasi-totalité" des restes de Maëlys retrouvés
Après la découverte la veille de premiers ossements de Maëlys, les enquêteurs ont retrouvé jeudi la "quasi-totalité" des restes de la fillette disparue et certains de ...
15 février 2018 - 16:58
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.