Meurtre de Maëlys: Nordahl Lelandais assure l'avoir tuée "par accident"

Meurtre de Maëlys: Nordahl Lelandais assure l'avoir tuée "par accident"

Publié le :

Mercredi 14 Février 2018 - 17:26

Mise à jour :

Mercredi 14 Février 2018 - 17:32
Selon RTL, Nordahl Lelandais a avoué avoir tué "par accident" Maëlys à proximité de son domicile. Du sang de la fillette avait été retrouvé dans le coffre de la voiture de Nordahl Lelandais.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après six mois de silence, Nordahl Lelandais a été entendu par les magistrats à sa demande ce mercredi 14 et conduit pour la première fois sur les lieux où pourrait se trouver le corps de la petite Maëlys, soit sur la commune de Saint-Franc en Savoie.

Selon les premières informations disponibles, l'ancien maître-chien se serait montré particulièrement coopératif avec les enquêteurs. Au cours de son audition, il aurait reconnu avoir tué la petite fille, par "accident" aurait-il assuré selon RTL. Maëlys aurait de plus été tuée à proximité du domicile du suspect à Domessin, avant qu'il ne revienne au mariage. "C'est seulement après qu'il est retourné chercher le corps pour l'enterrer dans un second endroit", précise la radio.

Lire aussi - Maëlys serait morte à Domessin, du sang retrouvé dans le coffre de l'Audi de Nordahl Lelandais

Selon Le Dauphiné Libéré, la petite fille de 8 ans serait morte dans un champ en contrebas du domicile de Nordahl Lelandais à Domessin. Les juges et les gendarmes se sont d'ailleurs rendus dans la maison où réside le suspect avant de se diriger ensuite vers Saint-Franc, une petite commune à quelques kilomètres de Domessin, et de Pont-de-Beauvoisin où l'enfant a disparu. Nordahl Lelandais est présent aux côtés des gendarmes qui bouclent la commune, et donnerait des indications pour éventuellement retrouver un corps.

La fillette a disparu dans la nuit du 26 au 27 août de la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin, lors d'une fête à laquelle assistait Nordahl Lelandais. L'homme avait jusque-là toujours nié son implication dans cette affaire devant les juges. Hormis une trace ADN montrant que la fillette était bien, à un moment de la soirée, montée dans sa voiture, la défense se rattachait à un manque de preuves irréfutables et à des incohérences dans certains témoignages.

 

Nordahl Lelandais a avoué avoir tué "par accident" Maëlys à proximité de son domicile.


Commentaires

-