Mexique: sa petite-amie lui fait un suçon dans le cou, il meurt d'un AVC

Mexique: sa petite-amie lui fait un suçon dans le cou, il meurt d'un AVC

Publié le :

Lundi 29 Août 2016 - 19:20

Mise à jour :

Lundi 29 Août 2016 - 19:28
©Eleazar/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un jeune mexicain de 17 ans est mort d'un AVC la semaine dernière. Un suçon dans le cou aurait provoqué un caillot sanguin à l'origine de l'accident. Les parents de la victime ont porté plainte contre sa petite-amie.

La littérature regorge d'histoires d'amour fatales. Malgré tout, jamais encore aucun récit n'a fait état d'un suçon mortel. Et pourtant... c'est ce qui a eu raison de Julio Mecias Gonzalez, un Mexicain de 17 ans. Comme le rapporte la presse mexicaine, le jeune homme est décédé d'un AVC à Mexico la semaine dernière. Et, d'après les médecins, un suçon serait à l'origine du caillot sanguin qui a provoqué l'accident vasculaire cérébral.

Après avoir passé l'après-midi avec sa petite amie de 24 ans, Julio Mecias Gonzalez s'est mis à convulser lors du dîner avant de perdre connaissance. Affolés, ses parents ont immédiatement alerté les secours. Une fois sur place, ces derniers ont conclu à un AVC causé par un suçon. D'après eux, en exerçant une forte aspiration au niveau du cou de son compagnon, sa petite amie aurait créé un caillot de sang. Après quelques heures, ce dernier se serait détaché, et par voie sanguine, se serait déplacé jusqu'au cerveau, provoquant l'accident vasculaire cérébral. Dévastés, les parents, défavorables à cette relation amoureuse depuis le début en raison de la différence d'âge entre les deux tourtereaux, ont immédiatement accusé la jeune femme de la mort de leur fils et ont porté plainte contre elle. Elle est donc actuellement recherchée par la police.

"Apparemment anodins, les suçons sont en fait plus lourds de conséquence qu’on ne pourrait le penser", révèle Pourquoi Docteur qui rappelle qu'en novembre 2010, un évènement similaire a eu lieu en Nouvelle Zélande où une femme de 44 ans s'était présentée à l'hôpital le bras gauche paralysé. Les médecins lui avaient alors diagnostiqué une thrombose de la carotide interne. Comme chez le jeune mexicain, ils avaient découvert un suçon dans le cou de la patiente. "Une contusion verticale, de petite taille, a été relevée sur la partie antérieure droite du cou", expliquaient-ils dans le New Zealand Medical Journal. Sous l'effet du suçon, la paroi de l'artère carotide avait été traumatisée, provoquant ainsi une lésion artérielle puis la formation d'un caillot de sang. La patiente avait ensuite développé un infarctus. Plus chanceuse que Julio Mecias Gonzalez, elle y avait survécu.

Cependant, que les amateurs de suçon se rassurent, les incidents de ce genre restent extrêmement rares, notent les chercheurs. 

 

Les suçons sont généralement sans risques.

Commentaires

-