Mondial-2018 en Russie: un dispositif pour lutter contre les attaques de drones

Sécurité

Mondial-2018 en Russie: un dispositif pour lutter contre les attaques de drones

Publié le :

Mardi 22 Mai 2018 - 12:58

Mise à jour :

Mardi 22 Mai 2018 - 13:05
La Russie organise cet été le Mondial de football et a déjà prévu de mettre en place un énorme dispositif de sécurité face à la menace terroriste. Les autorités ont même mis au point un système électronique pour lutter contre les éventuelles attaques de drones, et ainsi protéger les stades et les sites d'accueil des différentes sélections.
© SAUL LOEB / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le Mondial-2018 de football se déroule dans moins d'un mois en Russie. Les autorités du pays sont sur le qui-vive par rapport à la sécurité de cette grande compétition, qui se déroulera sous une forte menace terroriste.

D'importants moyens militaires vont être déployés pour assurer la sécurité des supporters et des différentes sélections qualifiées. Mais outre les moyens humains, les autorités russes vont aussi mettre en place un dispositif électronique inédit pour lutter contre les attaques de drones.

Depuis le mois de février, des brouilleurs (déjà utilisés en Syrie) ont ainsi commencé à être installés autour des 12 stades qui accueilleront des matches, ainsi qu'autour des sites (hôtels et centres d'entraînement) qui hébergeront les équipes nationales et les supporters.

Lire aussi: Mondial des Bleus en Russie - c'est la liste finale

Mais ce n'est pas tout, la Russie a aussi délimité des zones d'exclusion aérienne au-dessus des villes-hôtes et des centres d'hébergement des 32 sélections. L'armée russe a identifié 41 sites potentiellement à risque. Les zones concernées font de 500 mètres carrés à 10 kilomètres carrés.

La Russie craint une attaque terroriste de grande ampleur durant ce Mondial. Et si les drones font l'objet d'une inquiétude accrue, c'est parce que, selon Alexeï Filatov, vice-président de l'association antiterroriste internationale Alfa (et aussi ancien responsable du FSB- service fédéral de la sécurité russe), ils peuvent "transporter trois kilos de TNT, les déposer et les faire exploser à un point précis".

Ces derniers mois, Daech a menacé à plusieurs reprises le Mondial de football. Le groupe terroriste avait notamment diffusé en octobre dernier, via son canal de propagande, une photo de Lionel Messi derrière des barreaux et du sang sur le visage.

L'Etat islamique avait aussi menacé le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps, qualifié "d'ennemi d'Allah" et représenté en tenue d'otage.

Face à la menace terroriste qui pèse sur le Mondial-2018, les autorités russes vont mettre en place un dispositif pour lutter contre les attaques de drones.

Commentaires

-