Mont-de-Marsan: le jeune motard tente d'échapper à la police et chute, il finit gravement brûlé sur la chaussée

Mont-de-Marsan: le jeune motard tente d'échapper à la police et chute, il finit gravement brûlé sur la chaussée

Publié le :

Samedi 17 Juin 2017 - 16:48

Mise à jour :

Samedi 17 Juin 2017 - 17:09
Jeudi, à Mont-de-Marsan (Landes), un motard de 20 ans qui essayait d'échapper à un contrôle de la police municipal a lourdement chuté au sol lors de sa fuite. Il s'est gravement brûlé lors de l'accident.
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les circonstances du drame sont encore mal définies. Jeudi 15, dans l'après-midi, un motard qui a cherché à violemment échapper à un contrôle policier a fini par faire une chute qui l'a laissé atrocement brûlé sur la majorité du corps.

Les faits se déroulent à Mont-de-Marsan dans le département des Landes. Dans le centre-ville, le jeune motard, âgé de 20 ans selon les premiers éléments communiqués, arrive sur un rond-point. Il conduit sans casque et sans plaque d'immatriculation une moto qui n'est pas homologuée. Les policiers municipaux présents sur les lieux tentent de l'intercepter pour le contrôler. Sans succès, le chauffard commence à les semer en prenant le rond-point à contresens.

C'est alors qu'un des policiers municipaux va avoir un geste étrange: il va lancer son poste radio en direction du motard. A-t-il agi par réflexe ou pour tenter de le ralentir? L'enquête devra le définir. Il n'atteint pas le fuyard qui va pourtant lourdement chuter peu après, pour une raison indéterminée (et a priori qui n'est pas lié au jet de la radio, qui ne l'a pas atteint).

S'écrasant au sol, il frotte à vive allure la chaussée et, en l'absence de protection, s'inflige de cruelles blessures et sa moto prend feu. Il est brûlé sur 60% à 70% du corps et est transporté d'urgence au CHU de Bordeaux.

Selon un proche de la victime, c'est bien le jet de l'objet projeté par le policier municipal qui aurait causé la chute. Mais selon le procureur de la République, "en l'état de l'enquête, il n'y pas de lien de causalité établi entre la chute et l'intervention du policier".

Le motard a cherché à échapper à un contrôle de la police municipale.


Commentaires

-