Montélimar: ivre et armé, il confie le volant à son petit fils de 12 ans

Montélimar: ivre et armé, il confie le volant à son petit fils de 12 ans

Publié le :

Mercredi 10 Mai 2017 - 16:13

Mise à jour :

Mercredi 10 Mai 2017 - 16:19
© VALERY HACHE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme de 53 ans a été arrêté lundi après-midi à Montélimar. En état d'ébriété et armé, il a menacé des policiers avant d'être maîtrisé. Il a aussi avoué avoir passé le volant à son petit-fils pour quelques mètres.

Il s'en tire avec une convocation en justice. Un grand-père de 53 ans a été arrêté lundi 8 après-midi à Montélimar dans la Drôme alors qu'il se trouvait en état d'ébriété sur la voie publique, selon une information publiée ce mercredi 10 par le Dauphiné Libéré.

Mais ce n'est pas pour son taux d'alcoolémie que les policiers se sont rendus sur place en premier lieu. Alertés par des passants qu'un chien venait de s'en prendre à des enfants sur une base de loisirs, et aussi parce qu'un jeune garçon de 12 ans avait été vu au volant d'une voiture, les autorités sont allées voir ce qu'il se passait.

A leur arrivée, les agents ont été confrontés à ce Montilien passablement agressif, du fait de son état d'ébriété, refusant de présenter ses papiers d'identité, et qui plus est armé de deux couteaux à cran d'arrêt et d'un poing américain. Il avait également en sa possession une cartouche de 357 Magnum, toujours selon le Dauphiné Libéré.

Ils ont pu maîtriser l'individu rapidement et l'ont emmené au commissariat, où il n'a été interrogé que le lendemain après avoir passé la nuit en cellule de dégrisement.

Après avoir concédé avoir trop bu (son taux d'alcoolémie était de 1,50 gramme d'alcool dans le sang), ce jeune grand-père a expliqué qu'il avait en effet passé le volant à son petit-fils pour quelques mètres, pour aller récupérer son chien qui venait de s'enfuir.

Le 18 janvier prochain, date de sa convocation en justice, il devra répondre de plusieurs faits, dont ceux "d'outrage et rébellion", ainsi que ceux de "détention d'armes, de complicités de conduite sans permis, de défaut d'assurance et d'ivresse publique et manifeste".

Un grand-père de 53 ans a été arrêté à Montélimar lundi alors qu'il était fortement alcoolisé et qu'il venait de laisser son petit fils de 12 ans conduire à sa place.


Commentaires

-