Montpellier: il viole deux fois une jeune fille de 24 ans et la séquestre, 10 ans de prison ferme

Justice

Montpellier: il viole deux fois une jeune fille de 24 ans et la séquestre, 10 ans de prison ferme

Publié le :

Jeudi 19 Octobre 2017 - 10:06

Mise à jour :

Jeudi 19 Octobre 2017 - 10:12
Un homme de 52 ans a écopé de dix ans de prison mercredi à Montpellier. Il était jugé pour des viols commis sur un jeune femme de 24 ans en 2014 à Montpellier. Le prévenu avait également séquestré sa victime.
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER :

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le parquet avait requis 12 ans de réclusion criminelle, le prévenu écope finalement de dix ans de prison ferme mercredi 18. Un homme de 52 ans comparaissait depuis lundi 16 devant la cour d'assises de l'Hérault pour avoir violé à deux reprises et séquestré une jeune fille de 24 ans, rapporte Midi-Libre.

Les faits se sont déroulés en novembre 2014. La jeune fille rentrait chez elle nuitamment après une soirée lorsqu'elle a été abordée par son agresseur. Ce dernier, ivre, la jette dans sa voiture. Il va la violer à deux reprises, une fois à Palavas-les-Flots en bord de mer, et une fois à son domicile à Montpellier.

Il va finalement libérer sa victime boulevard Henri-IV. L'avocat de la défense a expliqué que son client n'avait pas eu conscience de ses actes, soulignant "il ne perçoit que sa propre réalité". Le conseil a pris pour exemple l'attitude de son client lorsqu'il a libéré sa victime lui demandant son numéro de téléphone, pensant "créer une relation. Je n'ai jamais vu ça".

"Ma cliente est en panique, elle se voit mourir. Elle lui dit. Lui, le dit +elle m'a dit qu'elle avait peur+, elle s'est confessée sur sa vie. Elle fait tout ce qu'elle peut pour s'humaniser, pour arrêter la spirale qui s'est mise en place. Mais il ne voit rien, il n'entend rien, il est déterminé à assouvir une pulsion sexuelle", a expliqué pour sa part l'avocate de la victime. Cette dernière était déjà "en souffrance après un viol collectif à 13 ans".

Le quotidien précise que lundi, l’accusé avait nié un autre viol reproché par un sans-abri à la même période. La victime qui a déposé plainte n’a plus donné de nouvelles au cours de l’instruction.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Le parquet avait requis 12 ans de prison.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-