Mort de Maëlys: le témoignage de sa sœur, "toutes seule" depuis un an

12 ans

Mort de Maëlys: le témoignage de sa sœur, "toutes seule" depuis un an

Publié le :

Lundi 27 Août 2018 - 10:54

Mise à jour :

Lundi 27 Août 2018 - 11:09
Coleen, la sœur de Maëlys de Araujo, s'est exprimée, un an jour pour jour après la mort de la fillette. Elle a remercié ceux qui soutiennent sa famille, fait part de sa tristesse et de son incompréhension envers Nordahl Lelandais, le meurtrier présumé qui garde le silence.
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Ce sont les mots d'une enfant de 12 ans qui a perdu sa soeur Maëlys il y a un an. A l'occasion de l'anniversaire de la mort de la fillette, sa famille s'est exprimée au micro de RTL, avant la marche blanche qui doit avoir lieu ce lundi 27 au Pont-de-Beauvoisin (Isère).

La grande soeur de Maëlys, Coleen, a également répondu aux questions. Quelques phrases qui expriment un mélange de tristesse, la gratitude et la rancœur. "On n'est pas tout seul", a-t-elle dit, remerciant ceux qui, notamment via les réseaux sociaux, témoignent leur soutien à cette famille endeuillée.

La fillette évoque aussi cette année "très difficile", marquée par "surtout une très grande tristesse. Je me retrouve toute seule du jour au lendemain. Heureusement qu'il y a mes parents".

A 12 ans, l'enfant est confrontée au drame de la disparition soudaine d'un proche, mais aussi à la confrontation avec celui qui est désigné comme son bourreau. Nordahl Lelandais, mis en examen pour l'enlèvement et le meurtre de Maëlys, a évoqué une mort "accidentelle" avant de se murer dans un silence presque total.

Une attitude qui a provoqué la colère de plusieurs membres de la famille de la victime. "Il ment, dissimule la vérité, cherchant à atténuer sa condamnation. Car le reste ne compte pas, aucun scrupule, aucun regret. Il essaye de se faire passer pour fou pour ne pas avoir à assumer. Et maintenant il refuse de parler, tranquillement mis à l'isolement car sa pitoyable vie est en danger", avait ainsi écrit son oncle la semaine passée dans un message partagé par la mère de Maëlys.

Voir: Maëlys: un an après, la colère de sa famille contre Nordahl Lelandais et la justice

Pour Coleen, Nordahl Lelandais "ne pense pas à nous". "Moi j'ai 12 ans. Je pense qu'à 12 ans, il n'a pas eu cette vie. Il a eu son frère".

L'ex-militaire de 35 ans encourt la prison à perpétuité avec une période de sûreté de 22 ans pour le meurtre de Maëlys comme pours l'assassinat d'Arthur Noyer. Il est également poursuivi pour l'agression sexuelle d'une de ses cousines âgée de six ans.

Lire aussi:

Un an après Maëlys, la piste Nordahl Lelandais étudiée dans une centaine de cas

Il y a un an disparaissait Maëlys: un drame aux multiples rebondissements

Maëlys: Pourquoi Nordahl Lelandais ne risque pas la perpétuité "réelle"

Nordahl Lelandais "ne pense pas à nous", a déclaré la sœur de Maëlys.

Commentaires

-