Mourmelon - Jeune poignardé à mort pour un regard: un suspect arrêté

Mourmelon - Jeune poignardé à mort pour un regard: un suspect arrêté

Publié le :

Mardi 05 Juin 2018 - 11:16

Mise à jour :

Mardi 05 Juin 2018 - 11:31
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un mineur dont l'âge n'a pas été communiqué est ce mardi en garde à vue dans les locaux de la brigade de recherche de Reims. Interpellé lundi, il est suspecté d'être l'auteur du meurtre d'un jeune de 17 ans à Mourmelon samedi.

Un mineur a été interpellé lundi 4 sur la commune de Mourmelon-le-Grand dans la Marne dans l'affaire du meurtre du jeune Kevin, tué samedi d'une vingtaine de coups de couteau dans un parc de la ville. La gendarmerie avait diffusé un portrait-robot pour tenter de retrouver l'agresseur qui avait pris la fuite.

Le suspect est en garde à vue dans les locaux de la brigade de recherche de Reims où il se trouve toujours ce mardi 5, rapporte L'Union. L'âge du gardé à vue n'a pas été précisé mais il s'agirait d'un mineur marginalisé.

Selon les premières informations qui ont filtré, il apparaîtrait que l'agresseur et la victime se connaissaient.

Lire aussi - Meurtre à Mourmelon: le portrait-robot de l'homme recherché (photo)

Les faits se sont déroulés vers 15h dans un parc de cette ville située près de Reims. La victime, Kévin, se promenait avec son amie. "Un échange de regards ne se passe pas bien" avec un autre garçon et l’agresseur présumé "aurait essayé de prendre le sac à main" de la jeune fille, selon le parquet de Chalons-en-Champagne. S'en est suivi une rixe entre Kévin et la personne recherchée qui a dégénéré quand le suspect a porté plus d'une vingtaine de coups de couteau dans le dos de sa victime avant de prendre la fuite. Une plaie au cou "laisse penser à un égorgement" a rapporté l'amie de Kévin qui a parlé d'une agression "particulièrement violente".

Le jeune homme a rapidement succombé à ses multiples blessures malgré l'intervention des secours qui ont tenté de le ranimer, en vain.

"Le décès de Kévin a provoqué une vive émotion dans la commune de Mourmelon-le-Grand, où il vivait. Entre colère et tristesse, des dizaines de personnes lui ont rendu hommage", selon France 3 Grand-Est.

La victime était un garçon sans histoires selon son grand-père. "Il allait passer son bac S. Son père lui avait acheté une voiture. Il était très gentil, je ne comprends pas pourquoi il a pris ces coups de couteau...", a-t-il expliqué.

 

Un suspect a été interpellé dans l'affaire du meurtre de Kévin à Mourmelon.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-