Mourmelon- Mort de Kevin: l'inquiétant profil d'Adrien P., le suspect

Portrait

Mourmelon- Mort de Kevin: l'inquiétant profil d'Adrien P., le suspect

Publié le :

Mercredi 06 Juin 2018 - 16:12

Mise à jour :

Jeudi 07 Juin 2018 - 15:52
Un adolescent de 17 ans a avoué ce mercredi le meurtre de Kévin C. à Mourmelon (Marne) samedi. Adrien P., fan de jeux vidéo et d'armes à feu avait déjà fait preuve de comportements suspects, voire violents.
©DR
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Il pourrait s'agir d'une sombre histoire de jalousie amoureuse. Kévin C., un jeune lycéen de 17 ans, a été tué samedi 2 dans un parc de Mourmelon-le-Grand dans la Marne d'une vingtaine de coups de couteau, dont un mortel porté au cou, alors qu'il se trouvait avec sa petite amie.

Cette dernière avait par ailleurs donné une mauvaise description du tueur présumé, assurant qu'il était basané et avait entre 25 et 30 ans, orientant les gendarmes sur une mauvaise piste. Toutefois, lundi 4 un suspect, ne correspondant pas à la description, est interpellé et placé en garde à vue. Il a avoué être l'auteur de cette agression mortelle ce mercredi 6. La jeune fille a également été placée en garde à vue.

Lire aussi - Drame de Mourmelon: le suspect en garde à vue avoue le meurtre de Kévin C.

Il apparaît rapidement que le suspect, sa victime et la jeune fille se connaissaient. Le premier étant en effet l'ex de cette dernière. Tous fréquentaient le lycée Étienne-Oehmichen à Châlons-en-Champagne.

Selon les témoignages des plusieurs lycéens interrogés par L'Union, le suspect, Adrien P., a déjà fait preuve de comportements suspects, voire violents. L'un d'eux a ainsi expliqué qu'il "adorait se promener sur le dark web pour se procurer des armes".

Il semble en effet qu'Adrien P. était fasciné par les armes à feu. En témoignent de nombreuses photos où il pose avec des armes factices pour la pratique de l'Airsoft (simulation de guerre) sur plusieurs de ses comptes sur les réseaux sociaux. Le jeune homme de 17 ans effectuait également régulièrement des reconstitutions historiques, notamment portant sur des batailles de la Seconde Guerre mondiale. Sur l'un de ses clichés, il était écrit en légende Make war, not love (Faites la guerre, pas l'amour).

Plus inquiétant, un autre lycéen, âgé de 19 ans, a soutenu que l'adolescent suspect avait "déjà essayé de (le) planter (…) avec le premier truc qu'il avait sous la main". "Vu le comportement qu’il avait, ça ne m’étonnerait pas que ça vienne de lui mais pour le moment on va attendre car ce ne sont que des soupçons", a encore témoigné un élève.

Voir aussi - Affaire Kévin (Mourmelon): qui est Océane P. soupçonnée d'avoir commandité le meurtre?

Adrien P. était aussi amateur de jeux vidéos, notamment de jeu de tirs à la première personne comme en témoignent les photos sur l'un de ses anciens comptes Facebook où il se décrit comme un "Pro Gamer". 

Le suspect aimait également beaucoup les animaux et notamment les chiens, sa mère étant propriétaire d'un élevage canin (par ailleurs sis à leur domicile), et la musique métal.

Le suspect devait être déféré ce mercredi 6 après-midi au parquet de Reims. Le même sort attendrait la jeune femme qui est encore en garde à vue. Les enquêteurs tentent d'éclaircir le rôle qu'elle a vu avoir dans la mort de Kévin C.

Adrien P., principal suspect du meurtre de Kévin C. à Mourmelon, était pratiquant de Airsoft.

Commentaires

-