Mouvement de panique à Nice après France-Belgique, plusieurs blessés (vidéo)

Mouvement de panique à Nice après France-Belgique, plusieurs blessés (vidéo)

Publié le :

Mercredi 11 Juillet 2018 - 08:07

Mise à jour :

Mercredi 11 Juillet 2018 - 08:11
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un mouvement de foule a provoqué la panique à Nice mardi soir, au moment de la victoire de l'équipe de France face à la Belgique. Au niveau du cours Saleya, des gens ont cru entendre des coups de feu et des explosions et se sont mis à courir. Une trentaine de personnes ont été blessées.

La fête a failli tourner au drame. Mardi 10 juillet, juste avant de célébrer la victoire de la France face à la Belgique, en demi-finale de Coupe du monde, un mouvement de foule d'ampleur a provoqué la panique à Nice.

Au niveau du cours Saleya, où était installée la fan-zone de la ville, des gens ont cru entendre des coups de feu et des explosions. Ils se sont alors mis à courir, cherchant à se réfugier dans les bars et restaurants avoisinants.

Les terrasses ont été mises sans dessus-dessous. Des tables et des chaises ont été renversées et des personnes sont tombées. "Les gens ont cru à des coups de feu, à un attentat, certains ont voulu se cacher dans le restaurant", a témoigné un restaurateur du cours Saleya.

Lire aussi: premier feu d'artifice à Nice depuis l'attentat - "on n'oublie pas mais les festivités reprennent"

Le souvenir de l'attentat de Nice sur la Promenade des Anglais, le 14 juillet 2016, est encore bien trop vivace dans les têtes.

Et la menace terroriste, toujours élevée, a fait passer des pétards pour des coups de feu. Une trentaine de personnes ont tout de même été légèrement blessées dans ce mouvement de foule.

Selon Nice-Matin, ce sont donc bien des pétards -tirés aux deux extrémités du cours Saleya- qui ont provoqué cet incident. Cela n'a duré que quelques minutes, mais c'était suffisant pour gâcher la fête. Des gens ont eu très peur et de nombreuses personnes étaient en pleurs après les faits.

Un mouvement de panique a fait une trentaine de blessés mardi soir, à Nice, après le coup de sifflet final du match France-Belgique.

Commentaires

-