Nabilla et Thomas: le point sur l'affaire

Nabilla et Thomas: le point sur l'affaire

Publié le :

Dimanche 09 Novembre 2014 - 17:14

Mise à jour :

Dimanche 09 Novembre 2014 - 17:55
Près de trois jours après les faits, autant de versions et une mise en examen, l'affaire Nabilla s'oriente vers une dispute qui aurait mal tourné. Le point sur les derniers éléments de l'enquête.
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Ce n'est plus un "clash" dont elle était coutumière mais bien une affaire pénale grave. La bimbo de la téléréalité devenue animatrice, Nabilla Benattia, a passé de samedi à dimanche sa première nuit en prison dans le cadre de l'accusation de tentative d'homicide volontaire sur son compagnon Thomas Vergara. Retour sur cette affaire.

Dans la nuit de jeudi 6 à vendredi 7, au cours d'une violente dispute, la jeune femme de 22 ans aurait poignardé son compagnon à plusieurs reprises dans une résidence hôtelière de Boulogne-Billancourt (Haut-de-Seine). Son état à été jugé sérieux mais ses jours ne seraient pas en danger.

Dans un premier temps, la starlette aurait évoqué une altercation avec plusieurs hommes avant leur arrivée à l'hôtel au cours de laquelle Thomas Vergara se serait interposé. Le couple ne se serait rendu compte de l'étendue des blessures qu'une fois arrivé.

Une version peu crédible au regard des déclarations de la victime et des vidéos de surveillance de l'hôtel. Placée en garde à vue vendredi 7 au matin, Nabilla aurait aussi parlé de blessures auto-infligées par Thomas sous l'emprise de la drogue. La présence de cocaïne a bien été décelée dans l'organisme du jeune homme. Les analyses toxicologiques de la jeune femme se sont, elles, révélées négatives.

D'abord accusé de "violences volontaires", Nabilla a été samedi mise en examen pour "tentative d'homicide volontaire", probablement en raison de la localisation des coups (au thorax). Une qualification qui n'est pas définitive mais qui fait de cet acte un crime et l'expose à une peine de 30 ans d'emprisonnement. Une sanction toutefois hautement improbable dans les faits.

La justice a cependant décidé de maintenir la starlette en détention provisoire. Une mesure exceptionnelle qui vise à éviter que le suspect fuie, contrevienne à l'enquête (pression, dissimulation d'indices), fasse du mal à autrui ou à lui-même.

Nabilla est en outre accusée de "violences volontaires aggravées" pour avoir infligé, le 8 août dernier, d'autres blessures du même type à Thomas Vergara, cette fois-ci dans le dos.

L'avocat de Nabilla, Me Martin Desrues a déclaré sur BFMTV que sa cliente vivait cette détention provisoire "comme une injustice".

Nabilla Benattia a passé sa première nuit en prison.


Commentaires

-