Nancy: les parents d'un bébé d'un an soupçonnés de viol, tortures et meurtre

Nancy: les parents d'un bébé d'un an soupçonnés de viol, tortures et meurtre

Publié le :

Lundi 15 Juillet 2019 - 16:28

Mise à jour :

Lundi 15 Juillet 2019 - 16:44
© PHILILPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un bébé âgé d'un an est mort de façon suspecte, samedi 13 au soir à Nancy. Ses parents sont soupçonnés d'homicide volontaire sur mineur de quinze ans et accompagné de viol, tortures ou actes de barbarie.

La petite fille d'un an serait décédée des suites des mauvais traitements que lui ont infligés ses parents. Un homme et une femme doivent être présentés à un juge à Nancy en Meurthe-et-Moselle, en vue d'une mise en examen pour homicide volontaire et viol. Leur bébé a succombé à l'hôpital dans des circonstances troubles samedi dans la soirée.

Selon L'Est Républicain, qui révèle l'information, les faits se seraient déroulés "dans une chambre de l'hôtel Saint-Georges, situé rue du Tapis-Vert, reconverti, depuis plusieurs années, en logements sociaux". Les parents ont été interpellés par les forces de l'ordre alors que leur enfant était transféré dans un état grave à l'hôpital de Nancy-Brabois. Peu après son admission et sa prise en charge par le personnel médical, le bébé est malheureusement décédé des suites d'actes de maltraitance.

Lire aussi - Viols d'enfants en direct: le live-streaming pédopornographique explose

Placés en garde à vue, le couple a été poursuivi dans un premier temps pour des faits criminels de coups mortels aggravés sur mineur de moins de quinze ans et par ascendant. Toutefois, après leur audition, le parquet de Nancy a décidé de requalifier les faits.

"Une ouverture d'information est prévue cet après-midi avec la qualification d'homicide volontaire sur mineur de quinze ans et accompagné de viol, tortures ou actes de barbarie", a fait savoir à BFMTV Béatrice Bluntzer, procureure de la République adjointe à Nancy.

Les parents encourent la réclusion criminelle à perpétuité si ils sont reconnus coupable.

Voir:

Un pédophile présumé mis en examen pour le viol d'un petit garçon de 4 ans

Isère: une jeune fille mineure violée en pleine rue

Fillette violée chez ses parents: le Défenseur des droits dénonce "de nombreuses défaillances"

Le couple pourrait être mis en examen pour homicide volontaire et viol.


Commentaires

-