Nantes: il vit avec le cadavre de sa colocataire pour toucher ses allocations

Nantes: il vit avec le cadavre de sa colocataire pour toucher ses allocations

Publié le :

Mercredi 05 Décembre 2018 - 09:15

Mise à jour :

Mercredi 05 Décembre 2018 - 09:20
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme âgé d'une cinquantaine d'années a été condamné à quatre an de prison ferme pour violences, escroquerie et non-assistance à personne en danger. En 2016, il avait vécu avec le cadavre de sa colocataire handicapée pendant plusieurs mois. Il avait ainsi touché ses allocations et utilisé sa carte de crédit.

Il a été condamné. Un homme âgé de 52 ans était jugé pour des faits de violences, d'escroquerie et de non-assistance en danger à Nantes.

Cet ancien casque bleu, qui a notamment officié en ex-Yougoslavie, a finalement été reconnu coupable des faits qui lui étaient reprochés.

Il était accusé d'avoir vécu avec le cadavre de sa colocataire, âgée de 55 ans, pendant deux mois. Tout a débuté le 24 octobre 2016. Cette journée là la quinquagénaire, qui était handicapée, avait montré "d'inquiétants signes de faiblesse", a rapporté Presse Océan mardi 4.

A voir aussi: Morbihan - deux colocataires simulent le braquage d'un Picard

En plus de lui avoir gentiment conseillé d'appeler SOS Médecins, il a admit lui avoir donné "une gifle et un coup de poing" seulement une heure avant sa mort. Il avait déjà été violent avec sa colocataire et a avoué lui avoir déjà donné des coups de pieds.

La quinquagénaire est donc morte à leur domicile mais il n'a pas souhaité prévenir les autorités et a continué à vivre comme si de rien n'était, utilisant la carte bleue de la défunte et dépensant l'argent de son allocation adulte handicapé.

Finalement, il a été démasqué deux mois plus tard alors qu'une très forte odeur de putréfaction s'échappait de son logement. Une autopsie a été pratiquée sur le corps de la victime mais il n'a pas permis de déterminer les causes exactes de sa mort.

A lire aussi:

Pédophile cannibale: il viole une ado, tue son colocataire et mange ses organes

Essonne: un fiché S recherché après la mort de son colocataire

Un quinquagénaire a écopé de quatre ans de prison: il a vécu avec le cadavre de sa colocataire durant des mois pour toucher ses allocations.


Commentaires

-