Nantes: ivre, le voleur reste le bras coincé dans la voiture et doit appeler la police

Sur un plateau

Nantes: ivre, le voleur reste le bras coincé dans la voiture et doit appeler la police

Publié le :

Mercredi 07 Juin 2017 - 11:54

Mise à jour :

Mercredi 07 Juin 2017 - 12:04
Alors qu'il opérait un vol à la roulotte, un individu de 27 ans est resté le bras coincé dans la voiture qu'il ciblait dans la nuit de dimanche à lundi. Une situation qui a grandement facilité le travail des policiers pour son interpellation. Ivre, l'homme a également eu un comportement surprenant en garde à vue.
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Peut-être devrait-il envisager une reconversion, malgré son expérience en la matière. Un homme de 27 ans a été interpellé dans la nuit de dimanche 4 à lundi 5 alors qu'il tentait de voler des objets de valeurs dans une voiture stationnée à Nantes. L'arrestation n'a probablement pas été la plus difficile de la carrière des fonctionnaires. Et pour cause, l'individu était resté coincé et c'est son appel à l'aide qui a entraîné l'intervention des forces de l'ordre.

Pour commettre son forfait, l'homme a tenté de forcer la portière du véhicule avant d'y passer le bras, et s'est retrouvé coincé jusqu'au coude dans l'ouverture qu'il avait pratiqué, raconte Ouest France. Il n'a donc eu d'autres choix que d'appeler les pompiers, lesquels ne sont bien sûr pas venus seuls mais accompagnés de policiers qui ont procédé à l'interpellation de ce voleur à la roulotte.

Loin de l'excuser, son alcoolémie peut peut-être expliquer comment il en est arrivé là. Il a en effet été contrôlé au poste de police avec un taux de près d'un gramme d'alcool dans le sang. De quoi trouver également trouver une explication à son comportement dans sa cellule, où cet individu décidément passionné de travaux manuels a consciencieusement entrepris de démonter le mécanisme de la chasse d'eau, précise France Bleu.

Il devra répondre de ses actes devant le tribunal de grande instance de Nantes le 11 décembre prochain mais a été laissé libre en attendant son procès.

L'homme avait près d'un gramme d'alcool dans le sang.

Commentaires

-