Nantes: la lettre de Dupont de Ligonnès probablement fausse

Nantes: la lettre de Dupont de Ligonnès probablement fausse

Publié le :

Mercredi 29 Juillet 2015 - 15:40

Mise à jour :

Mercredi 29 Juillet 2015 - 15:59
©Collection privée De Ligonnès/FSMADJA/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Selon les experts policiers qui ont analysé le courrier signé Xavier Dupont de Ligonnès reçu par une journaliste le 24 juillet, il ne provient pas du suspect du quintuple meurtre.

Les expertises graphologiques et ADN ne sont "ni terminées, ni définitives", mais la police en est déjà quasiment sûre: le courrier signé de Xavier Dupont de Ligonnès reçu le 24 juillet dernier par une journaliste de l'AFP est "très probablement un faux".

Ce fameux courrier est en réalité une photo qui semble provenir d'un album de famille montrant deux des enfants Dupont de Ligonnès, Benoît et Arthur. En lettres majuscules on peut lire: "JE SUIS ENCORE VIVANT", puis l'étrange mention "De là jusqu'à cette heure". Le document est signé Xavier Dupont de Ligonnès et daté du "11 juillet 2015, à Nantes".

Certains pensaient que cette photo n’avait jamais été diffusée dans la presse. Un photojournaliste nantais, qui travaillait alors pour l'agence Gamma, l’a pourtant retrouvée dans ses archives. Il avait pris une photo de ce cliché de famille utilisé à l’occasion de la marche blanche organisée en avril 2011, après le quintuple assassinat.

Xavier Dupont de Ligonnès est soupçonné du meurtre de son épouse et de ses quatre enfants dont les corps ont été retrouvés au domicile familial dans un quartier de Nantes en avril 2011. Il avait raconté à ses proches qu'ils partaient tous pour l'Australie.

Le 15 avril 2011, il avait été filmé par une caméra de surveillance alors qu'il quittait son hôtel de Roquebrune-sur-Argens, laissant son véhicule sur place. Sa trace avait alors été perdue par les enquêteurs. Les policiers chargés de l'enquête reçoivent, depuis, de nombreux signalements, venant du monde entier, mais l'homme reste introuvable.

 

Le mystérieux courrier daté du 11 juillet signé Xavier Dupont de Ligonnès serait un faux.


Commentaires

-