Nantes: séquestré, un homme se rend aux urgences avec un doigt coupé

Tortures

Nantes: séquestré, un homme se rend aux urgences avec un doigt coupé

Publié le :

Mardi 05 Décembre 2017 - 11:59

Mise à jour :

Mardi 05 Décembre 2017 - 12:08
Un homme de 22 ans s'est rendu lundi matin aux urgences du CHU de Nantes avec son petit doigt sectionné au fond de sa poche. Il était torse nu et portait de nombreuses traces de tortures. Il a expliqué avoir été séquestré.
©Gelebart/20Minutes/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il semble avoir vécu un terrible calvaire. Un jeune homme de 22 ans s'est rendu lundi 4, très tôt le matin (vers 4h), aux urgences du CHU de Nantes, torse nu et avec de nombreuses traces de tortures sur le corps. Son petit doigt avait été sectionné, et il l'avait mis dans sa poche. Il a rapidement été pris en charge par le personnel hospitalier et a été opéré par des chirurgiens spécialistes de la main qui ont tenté de lui recoudre son auriculaire (on ne sait pas si la regreffe a fonctionné).

En plus du petit doigt sectionné, cet individu avait le dos lacéré en plusieurs endroits et le visage complètement tuméfié.

Selon le quotidien Ouest-France, qui a révélé les faits, le jeune homme aurait expliqué avoir été enlevé, séquestré puis torturé par un groupe d'individus qu'il ne connaissait pas. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire pour éclaircir les circonstances de son kidnapping. Un enlèvement qui restait lundi après-midi toujours présumé car les enquêteurs n'avaient toujours pas pu interroger la victime.

Lire aussi: un couple jugé pour avoir torturé leur fille de 12 ans

Mais selon les éléments dont les policiers disposent, suite aux premières déclarations de ce jeune homme, il aurait pu être enlevé au pied de son immeuble, situé dans le quartier Malakoff, dans l'est de Nantes.

Il aurait ensuite été emmené dans une voiture, séquestré et torturé par plusieurs individus pendant plusieurs heures, dans la nuit de dimanche 3 à lundi matin.

Un jeune homme de 22 ans s'est rendu dans la nuit de dimanche à lundi aux urgences du CHU de Nantes pour qu'on lui recouse son petit doigt, sectionné lors de sa séquestration.

Commentaires

-