Nantes: torturée par son conjoint, elle parvient à s'enfuir avec un drap

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 27 mars 2018 - 12:00
Image
Une prise d'otage était en cours vendredi matin dans un supermarché de l'Aude
Crédits
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
La jeune femme a réussi à s’enfuir en nouant un drap au balcon d’un appartement.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
Une jeune fille de 18 ans a été enfermée et torturée par son compagnon durant deux jours dans un appartement, près de Nantes. Samedi, elle a réussi à s'enfuir

La scène aurait pu être digne d'un film d'espionnage si les faits n'étaient pas si graves. Une jeune femme de 18 ans, torturée et séquestrée par son compagnon, a réussi à s’enfuir en nouant un drap au balcon d’un appartement d’un immeuble de Saint-Herblain, en banlieue nantaise (Loire -Atlantique) samedi 24.

Selon Presse Océan, la victime a vécu un calvaire pendant trois jours. Elle a raconté aux forces de l'ordre avoir été frappée avec une tringle et des câbles, avoir eu la main plongée dans de l’huile bouillante et le crâne en partie rasé. Elle avait le corps couvert de bleus et le visage tuméfié lorsqu'elle a été prise en charge par les secours. Hospitalisée, elle est restée sous observation jusqu'au dimanche 25 en soirée. Son incapacité totale de travail (ITT) a été évaluée à 30 jours par un médecin.

Lire aussi - Tortures en groupe aux assises de la Somme: de 10 ans de prison à la perpétuité requis

Les coups auraient débuté jeudi 22 pour un motif qui reste à déterminer. L'individu enfermait sa compagne dans l'appartement à chaque fois qu'il sortait. Elle n'a jamais pu appeler les secours car son compagnon avait cassé son téléphone. Le mis en cause pour ne pas inquiéter la famille de la victime d’être sans nouvelle avait envoyé un message sur Facebook se faisant passer pour elle…

Après 48h de violences, elle s'est décidée samedi à nouer un drap à son balcon afin de pouvoir descendre chez sa voisine du dessous. Les pompiers l'ont découvert en état de "sidération" total. Devant les violences manifestes qu'avait subies la jeune femme, les secours ont immédiatement contacté les forces de l'ordre qui ont interpellé son compagnon pour le placer en garde à vue. Entendu, il aurait reconnu une partie des faits tout en évoquant une soirée très alcoolisée.

Ce jeune homme, âgé de 24 ans, sera jugé ce mardi 27 en comparution immédiate à Nantes, pour "séquestration et violences volontaires sur concubine avec ITT de plus de 8 jours".

À LIRE AUSSI

Image
France-Soir
Tortures en groupe aux assises de la Somme: de 10 ans de prison à la perpétuité requis
L'avocate générale a requis lundi devant les assises de la Somme des peines allant de 10 ans de prison à la perpétuité contre les cinq personnes accusées de tortures e...
26 mars 2018 - 13:16
Image
France-Soir
Comment faire disparaître un corps ? Film d'horreur au procès pour torture collective
Faire disparaître un corps, après avoir torturé et séquestré la victime des mois durant, demande du temps: les gendarmes ont raconté les trois jours d'horreur pendant ...
20 mars 2018 - 17:55
Image
France-Soir
Procès pour torture en réunion: un groupe face à une victime soumise
L'effet de groupe et la soumission de Christophe Rambour, mort à 25 ans après avoir été torturé et séquestré pendant plusieurs mois, ont été mis en avant par différent...
16 mars 2018 - 18:24
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don