Nantes: un jeune homme porté disparu après une charge de la police

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Nantes: un jeune homme porté disparu après une charge de la police

Publié le 24/06/2019 à 13:43 - Mise à jour à 14:28
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22, en marge d'une "free party" improvisée lors de la Fête de la musique, un jeune homme de 24 ans a disparu. La fête où il s'était rendu a été interrompue par une charge de la police.

Il a disparu en marge d'une charge policière contre une fête sauvage et n'a plus donné signe de vie depuis. Un jeune homme de 24 ans reste introuvable depuis la nuit de la Fête de la musique à Nantes.

Dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22, Steve, un jeune homme de 24 ans s'est rendu à une "free party". Comme le rapporte France 3 Pays de la Loire, il était encore présent sur les lieux au moment où la police est intervenue pour mettre fin de force à la fête.

Au cours de cette charge policière, 14 personnes sont tombées dans la Loire suite à la cohue provoquée par la violence de la situation. Steve, lui, n'a plus donné signe de vie depuis ce moment. Il a été aperçu pour la dernière fois 15 minutes avant la charge de police.

Le jeune homme est-il tombé dans le fleuve? Ne serait-il jamais remonté? Le disparu est pour l'instant recherché par ses amis qui ont lancé des appels à l'aide sur les réseaux sociaux.

Lire aussi - Des DJ, des danseuses et Macron: l'étonnante fête de la musique à l'Elysée

De son côté, la préfecture a confirmé au journal Ouest-France que les autorités étaient en train de s'assurer que les 14 personnes tombées à l'eau était bien toutes remontées sur la berge.

Selon les amis du jeune homme, la disparition de Steve a été formellement rapportée à la police par la mère du disparu. Les policiers de leur côté auraient expliqué aux amis de Steve qu'ils n'avaient pas de nouvelles du jeune homme.

Voir aussi:

Fête de la musique: déjà 3 morts à Paris, Marseille et Epinal

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a disparu en marge d'une fête interrompue par la police.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-