Nantes: une infirmière rouée de coups par un patient au CHU

Nantes: une infirmière rouée de coups par un patient au CHU

Publié le :

Jeudi 25 Mai 2017 - 12:51

Mise à jour :

Jeudi 25 Mai 2017 - 12:59
©Gelebart/20Minutes/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme de 26 ans a été placé en garde à vue après avoir violemment agressé une infirmière au CHU de Nantes dans la nuit de mardi à mercredi. Selon les éléments de l'enquête, cette dernière a refusé de lui donner un médicament.

Il a perdu son calme lors d'une visite médicale. Dans la nuit de mardi 23 à mercredi 25, un jeune homme de 26 ans a agressé un membre du personnel de santé au sein du CHU de Nantes. Se présentant à l'accueil de l'établissement aux alentours de 2h45, il s'est adressé à une infirmière, lui demandant s'il était possible d'avoir un traitement pour des problèmes psychiatriques. Mais sa requête a été refusée: elle lui a expliqué qu'elle ne pouvait lui en donner faute d'ordonnance et qu'il devait donc aller voir un médecin.

L'homme a alors perdu patiente et s'est énervé. Il lui a donné un coup de poing avant de lui asséner un coup de pied à la tête lorsqu'elle était à terre. Témoins de la scène, plusieurs personnes se sont alors précipitées vers la victime pour lui venir en aide tandis que l'agresseur a réussi à prendre la fuite. Mais rapidement, il a été rattrapé par des agents de sécurité.

Interpellé et placé en garde à vue, il faisait l’objet de deux fiches de recherche. Et selon les informations de Ouest-France, il avait déjà été arrêté quelques jours plus tôt pour avoir jeté des pierres sur un commissariat de police. De son côté, la victime s'est vue prescrire cinq jour d'ITT et a annoncé son intention de déposer plainte.

Ce n'est pas la première fois ces dernières semaines qu'un membre du personnel de santé se fait agresser. Fin avril, un médecin de Dunkerque avait été violemment frappé à la sortie de son cabinet par une bande de trois jeunes. Le quinquagénaire avait reçu un violent coup de pied et avait été victime d'une fracture du plateau tibial. Depuis, il vit dans la peur.

Les faits se sont déroulés à l'accueil du CHU de Nantes.

Commentaires

-