Nantes: une voiture fonce sur des passants du marché de Noël

Nantes: une voiture fonce sur des passants du marché de Noël

Publié le :

Lundi 22 Décembre 2014 - 20:56

Mise à jour :

Lundi 22 Décembre 2014 - 23:33
Une dizaine de personnes ont été blessées, dont cinq grièvement, par une camionnette qui a foncé sur elles au marché de Noël de Nantes lundi soir.
©Arthur Avranches/Twitter
PARTAGER :
-A +A

Le conducteur d'une camionnette a foncé sur un groupe de passants au marché de Noël de Nantes (Loire-Atlantique) lundi en début de soirée, faisant une dizaine de blessés dont au moins cinq graves, selon les premiers bilans.

L'homme a ensuite tenté de se suicider en se donnant plusieurs coups de couteau dans la poitrine. Il a été transporté dans un état grave à l'hôpital.

Selon des sources policières, il n'y aurait pas de revendication religieuse à cet acte. Dans la camionnette, les enquêteurs ont retrouvé un petit carnet, selon BFMTV.

Le drame s'est produit place Royale, dans le centre-ville, en période de très forte affluence. Le quartier est normalement un secteur piétonnier, mais le forcené a pu conduire sa fourgonnette blanche, immatriculée en Charente-Maritime, jusqu'au cœur du marché, percutant un chalet de commerçant servant du vin chaud et renversant plusieurs personnes présentes sur place.

"On a entendu un grand boum, et on a rapidement appris qu'un homme avait foncé en camionnette sur un chalet", a déclaré sur BFMTV un témoin, Alain-Loïc Douchin. "C'est un grand sentiment de peur et de panique, on a vu des poussettes renversées et tout ça".

Les pompiers sont intervenus rapidement et la police a bouclé le quartier et établi un périmètre de sécurité.

Selon des témoins et un policier cités par Ouest-France, l'homme aurait crié "Allahou Akbar". Mais l'information a été infirmée par une source policière, qui a affirmé qu'"en l'état, aucun témoignage ne montre une quelconque revendication religieuse".

(Voir ci-dessous une des premières vidéos diffusée par le site du quotidien "Presse-Océan"):

 

Le marché de Noël de Nantes était bondé au moment du drame, lundi soir.


Commentaires

-