Narbonne: les images impressionnantes d'une collision entre un véhicule de patrouille et un poids lourd (vidéo)

Choc

Narbonne: les images impressionnantes d'une collision entre un véhicule de patrouille et un poids lourd (vidéo)

Publié le :

Mercredi 09 Août 2017 - 16:44

Mise à jour :

Mercredi 09 Août 2017 - 17:12
Un poids-lourd a violemment percuté un véhicule de patrouille sur l'autoroute A9 à Narbonne le 4 juillet dernier. Les images, où l'on voit le camion se coucher en travers, ont été récemment diffusées sur France 2 dans un reportage portant sur les risques que courent ces hommes en jaune, aussi appelés "les anges gardiens de l'autoroute".
© PHILIPPE MERLE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le 4 juillet dernier, l'autoroute A9 au niveau de Narbonne (dans l'Aude) a été coupée plusieurs heures après qu'un poids lourd a violemment percuté un véhicule de patrouille, passant par-dessus le terre-plein et se couchant en travers des trois voies. Des voitures ont été impliquées dans la collision mais les secours n'ont eu à prendre en charge "que" deux blessés légers.

Les images impressionnantes de cet accident, qui a aussi provoqué plusieurs kilomètres de bouchons alors que venaient de commencer les vacances scolaires, ont fait le buzz sur Internet récemment car France 2 les a diffusées dans un reportage consacré à ces hommes en jaune, les patrouilleurs aussi appelés "les anges gardiens de l'autoroute".

Sur la vidéo, vraisemblablement captée par une caméra de surveillance, on aperçoit le fourgon jaune derrière un périmètre de sécurité que l'agent avait délimité pour protéger un camion en panne et à l'arrêt sur la voie de droite. La circulation est au ralenti mais pas stoppée. On voit ensuite le poids lourd se diriger droit sur le patrouilleur, sans jamais dévier de sa trajectoire. Ce qui peut laisser penser à un moment d'inattention de la part du conducteur.

Les patrouilleurs courent un grand danger sur autoroute, par manque de vigilance des autres conducteurs mais aussi du fait du non-respect trop courant des distances de sécurité par exemple. Sur les six premiers mois de 2017, pas moins de 94 accidents les ont impliqués, soit près du double du premier semestre 2016 (50 accidents). En mars, un employé de la Sanef a trouvé la mort après que son fourgon a été percuté par un poids lourd sur l'A1, ce qui n'était plus arrivé depuis 2014.

Malgré leur tenue jaune fluo et leur connaissance des règles de sécurité, ceux qu'on surnomme aussi "les sentinelles" ou "les yeux de l'autoroute", pour leur rôle dans la remontée des informations trafic qui seront relayées sur la radio ou les comptes Twitter de leur concessionnaire, se sentent de plus en plus vulnérables face aux comportements des automobilistes.

Cet accident impressionnant du 4 juillet, qui a donc eu lieu sur l'autoroute A9, n'avait fait "que" deux blessés légers. (Illustration)

Commentaires

-