NBOMe: cette drogue aux effets hallucinogènes à l'origine d'un décès en France

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

NBOMe: cette drogue aux effets hallucinogènes à l'origine d'un décès en France

Publié le 12/06/2017 à 18:20 - Mise à jour à 18:31
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une Anglaise de moins de 30 ans est décédée à Paris quelques jours après avoir pris de la NBOMe, une drogue découverte en 2003 et classée comme stupéfiant depuis novembre 2015. La victime pensait prendre de la cocaïne lors d'une soirée parisienne.

Fraîchement débarquée sur le territoire français, la drogue NBOMe vient de faire sa première victime dans l'Hexagone. C'est dans la nuit du 29 au 30 avril dernier que le drame a eu lieu. Ce soir-là, une jeune Anglaise s'est rendue dans l'appartement de l'une de ses amies où elle s'est vue proposer une poudre blanche. Pensant qu'il s'agissait de cocaïne, la victime ne s'en est pas méfiée. Seulement voilà: il s'agissait en réalité de cette nouvelle drogue découverte en 2003 et classée comme stupéfiant depuis novembre 2015.

Il s'agit d'une "molécule psychédélique qui appartient à la catégorie des phénétulamines, présentée comme un ersatz de LSD aux effets hallucinogènes", a expliqué au JDD le pharmacien Grégory Pfau. Et d'ajouter: "le problème, c’est qu’on sait très peu de choses sur ses effets et ses méfaits, sinon qu’elle est active dès le microgramme et donc impossible à doser soi-même".

La jeune femme, âgée de moins de 30 ans, est décédée d'une overdose à l'hôpital de Lariboisière à Paris, après onze jours dans le coma. De son côté, son amie, qui lui a fourni la drogue, a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire pour "infraction à la législation sur les stupéfiants" et "homicide involontaire". Au total, cette drogue aurait déjà fait des dizaines de victimes à travers le monde. Elle provoquerait de la tachycardie, de l'hypertension, des convulsions ou encore de la paranoïa. Mais selon le site Pourquoi Docteur, elle aurait déjà été à l'origine d'un décès en 2013 sur le territoire français. La victime serait décédée d’un accident lié aux hallucinations générées par le stupéfiant.

D'après les informations de l'observatoire français des drogues et de la toxicomanie">l'Observatoire français des drogues et de la toxicomanie, les nouveaux produits de synthèse (dont fait partie cette nouvelle drogue) sont souvent proposés à des prix variant de 8 à 20 euros le gramme sur Internet, selon les sites de vente.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Une Anglaise est décédée dans la nuit du 29 au 30 avril dernier après avoir pris cette drogue.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-