Nelson, 22 ans, a vécu sept ans avec un tuyau en plastique oublié dans son corps après une opération (vidéo)

Nelson, 22 ans, a vécu sept ans avec un tuyau en plastique oublié dans son corps après une opération (vidéo)

Publié le :

Vendredi 30 Juin 2017 - 11:59

Mise à jour :

Vendredi 30 Juin 2017 - 12:05
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un jeune homme de 22 ans, opéré de l'appendicite il y a quelques années, a appris le mois dernier que les souffrances qu'il endurait depuis étaient dues à un corps étranger oublié dans son ventre.

Une terrible erreur médicale. Un jeune de 22 ans a appris le mois dernier qu'il vivait depuis 2010 avec un tuyau en plastique coincé dans son corps. Nelson avait tout juste 15 ans quand il a été opéré pour une simple appendicite à l'hôpital d'Orsay en Essonne. Le point de départ de sept années de souffrance, qu'il a racontées au Parisien ce vendredi 30.

Quatre mois après avoir subi cette chirurgie à première vue bénine, des douleurs lancinantes dans le ventre ont commencé à l'handicaper au quotidien. A tel point que cela l'empêcher d'aller en cours, et même, une fois entré dans sa vie professionnelle (le jeune homme est aujourd'hui préparateur de commandes à Rungis), de travailler.

Après plusieurs examens médicaux, radios et IRM, les médecins lui ont toujours donné le même diagnostic: "Pour eux, c'était musculaire" a expliqué Nelson.

Le 23 mai dernier, la douleur est devenue trop insupportable. Il s'est réveillé pris de vomissements et a hurlé à sa compagne "emmène-moi à l'hôpital". Il est resté en observation plusieurs jours. Infection des poumons, embolie pulmonaire, infection du foie… Les médecins ont sorti tous les diagnostics possibles et inimaginables. Le 29, il a appelé sa compagne, Morgane, avec qui il a eu un petit garçon en avril, en pleurs: "Il pleurait, les médecins avaient encore changé de version, il avait maintenant un ver tropical dans le foie" a témoigné la jeune femme.

Ne parvenant pas à le soigner, les médecins décident de le transférer à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne, qui dispose d'un service spécialisé dans les maladies tropicales. Après quelques examens, la lumière est enfin faite sur le mal qui ronge Nelson depuis tant d'années. "Ils m'ont dit que c'était un corps étranger, oublié après une intervention chirurgicale". Ce corps étranger? Un tube en plastique de 25 cm, oublié lors de cette fameuse opération de l'appendicite, qui avait commencé à perforer son intestin.

Une fois cet objet extrait de son corps, Nelson est encore resté une semaine à l'hôpital avant de rentrer chez lui avec sa femme et son fils. S'il lui faut encore beaucoup de repos, il compte bien mener son histoire en justice. Une enquête interne à l'hôpital d'Orsay est par ailleurs en cours.

Après plusieurs examens médicaux, radios et IRM, les médecins lui ont toujours donné le même diagnostic: "Pour eux, c'était musculaire" a expliqué Nelson.


Commentaires

-