Nice: il tue une caissière en pleine supérette avant de se suicider

Nice: il tue une caissière en pleine supérette avant de se suicider

Publié le :

Jeudi 29 Janvier 2015 - 12:46

Mise à jour :

Jeudi 29 Janvier 2015 - 14:43
Des coups de feu dans une supérette de Nice, ce jeudi matin, ont fait une victime, une caissière. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'employée du magasin a été tuée par son compagnon, qui s'est ensuite donné la mort. La thèse du crime passionnel serait privilégiée.
©Twitter
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Il s'agirait d'un drame passionnel. Un homme a abattu de plusieurs coups de feu une caissière dans une supérette de Nice (Alpes-Maritimes), ce jeudi matin, avant de prendre la fuite. Il s'est ensuite suicidé quelques minutes plus tard.

Il est aux alentours de 10h, ce jeudi, lorsqu'un homme armé d'un fusil de chasse entre en trombe dans la petite supérette Spar de la rue Cassini, tout près du port de Nice. "Tout s'est passé très vite. Un homme est rentré, il a tiré puis est parti tout de suite", raconte un témoin de la scène au quotidien local Nice Matin.

Seule victime des coups de feu, une caissière de 45 ans, qui était à son poste, s'effondre, mortellement atteinte. Cette mère d'un enfant serait décédée sur place. Immédiatement, le tireur a pris la fuite, a priori à pied, en direction de la place Garibaldi. Il a ensuite rejoint la colline du Château, située au-dessus du port de la ville, où il s'est donné la mort en retournant son arme contre lui alors que les forces de l'ordre arrivaient sur place.

Selon les premiers éléments de l'enquête dévoilés par la Sécurité publique des Alpes-Maritimes, le tireur, âgé d'une cinquantaine d'années, était le compagnon de la victime. La police estime donc qu'il s'agit d'un crime passionnel.

Une information également relayée par Christian Estrosi, le maire de Nice. "Émotion rue Cassini dans le quartier du port suite à un drame passionnel. Je me suis rendu immédiatement sur place", a ainsi précisé l'ancien ministre de l'Industrie sur son compte Twitter.

 

Le maire de Nice, Christian Estrosi, s'est immédiatement rendu sur place.


Commentaires

-