Nice: trois mineurs interpellés dans l'enquête sur les écoles vandalisées

Nice: trois mineurs interpellés dans l'enquête sur les écoles vandalisées

Publié le :

Vendredi 21 Août 2015 - 18:11

Mise à jour :

Vendredi 21 Août 2015 - 18:54
©Capture d'écran/Itélé
PARTAGER :
-A +A

Dans le cadre de l'enquête sur les actes de vandalismes perpétrés ces derniers jours à Nice contre des écoles, trois mineurs de 13 et 14 ans ont été interpellés.

Trois mineurs âgés de 13 et 14 ans ont été interpellés par la police de Nice en charge de l'enquête sur les actes de vandalismes dont ont été victimes ces dernières semaines des écoles de Nice et son agglomération. Les enquêteurs de la Brigade de répression des atteintes aux biens de la sûreté départementale qui dirigent cette enquête ont présentés les trois mineurs devant le parquet, a rapporté ce vendredi 21 le quotidien Nice matin

Les premiers éléments de l'enquête ont permis d'identifier formellement cinq suspects dans cette affaire en recoupant les témoignages, les images de vidéo-surveillance et les empreintes digitales présentes sur les lieux. Deux suspects restent encore activement recherchés par la police.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) indique que "ces jeunes désœuvrés, livrés à eux-mêmes, trouvaient dans les écoles un lieu abrité où passer du temps et commettre des dégradations".

A Nice, quatre écoles primaires ont été vandalisées depuis le 4 août dernier. Du matériel informatique a été dérobé dans l'une d'entre elles tandis que dans les autres, des salles de classes ont été saccagées ainsi qu'un réfectoire.

Le maire de Nice, Christian Estrosi (LR), avait jugé ces actes "inqualifiables" et déclaré que "face à ce phénomène, l’État doit apporter une réponse ferme. Cela passe notamment par un durcissement des sanctions à l’égard de ceux qui s’attaquent à l’École de la République, qui doit rester un sanctuaire préservé de toute violence".

Le 3 août dernier, une école maternelle de Melun (Seine-et-Marne) avait été également le théâtre de dégradations perpétrées par une quinzaine d'enfants et adolescents âgés de moins de 14 ans.

 

 

Trois mineurs ont été interpellés dans l’enquête sur les écoles vandalisées de Nice.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-