Nice: un homme tire en l'air et déclenche la panique, des blessés légers

Rue Massena

Nice: un homme tire en l'air et déclenche la panique, des blessés légers

Publié le :

Mardi 01 Mai 2018 - 12:40

Mise à jour :

Mardi 01 Mai 2018 - 12:54
Un homme a tiré en l'air lundi soir à Nice avec un pistolet d'alarme lors d'une dispute, provoquant un mouvement de panique dans une rue du centre-ville où quelques personnes ont été blessées sans gravité lors de bousculades.
© VALERY HACHE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une dispute entre deux couples à réveiller le souvenir tragique du terrible attentat du 14 juillet 2016 à Nice. Lundi 30, dans la soirée, un homme a tiré en l'air avec un pistolet d'alarme place Magenta provoquant un mouvement de panique dans une rue adjacente où quelques personnes ont été blessées sans gravité lors de bousculades.

De dix à douze personnes ont été légèrement blessées, et certaines ont été hospitalisée. A l'origine de l'incident, un simple différent entre deux couples. La police a procédé à des interpellations parmi les personnes impliquées dans le différend initial. Elle a annoncé sur Twitter vers 22h55 que "l’opération était terminée rue Massena".

Lire aussi - Nice: une bagarre entre automobilistes dégénère, un homme poignardé à la gorge

"Les détonations qui ont entraîné un mouvement de foule sur la zone piétonne, à #Nice06, seraient dues à un différend place Magenta entre un individu usant d'un pistolet d'alarme et un groupe de personnes", a tweeté le maire LR de Nice Christian Estrosi, peu avant 22 heures. Et d'ajouter: "Merci aux commerçants qui ont déclenché leur bouton d'alerte permettant une grande réactivité de la police municipale de Nice et une interpellation de l'auteur".

Effrayés par la détonation, des gens attablés aux terrasses des bars et restaurants de cette rue piétonne, pris de panique, ont tenté de fuir, et dans la bousculade, certains ont été blessés, souffrant de coupures et d’égratignures.

Voir - Nice: Estrosi annonce la fin des feux d'artifice le 14 juillet

Le 14 juillet 2016, un attentat au camion-bélier avait fait 86 morts et 458 blessés sur la Promenade des Anglais. Son auteur, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, avait foncé sur la foule au volant d'un camion de 19 tonnes et avait fait feu sur des policiers avant d'être abattu. Revendiquée par l'Etat islamique, l'attaque avait eu lieu le jour de la fête nationale alors que 30.000 personnes étaient rassemblées pour admirer le feu d'artifice dans une ambiance festive.

Un homme a tiré en l'air le 30 avril 2018 à Nice, provoquant un mouvement de panique dans une rue du centre-ville.

Commentaires

-